11 C
Rennes
mercredi 28 février 2024
AccueilActualitésQUARTIER DE REDON SENS DESSUS DESSOUS

QUARTIER DE REDON SENS DESSUS DESSOUS

« Si les bouchons n’existaient pas, il faudrait peut-être demander aux services techniques de la ville de Rennes de les inventer », s’exclame un habitant du quartier de la rue de Redon. C’est peut-être le sentiment que partagent les automobilistes passant par la Mabilais. Les embouteillages apparaissaient déjà. Mais là, un soudain changement de circulation fait encore plus grincer les dents de beaucoup de riverains et d’usagers. 

Dans ce secteur de la ville, difficile aujourd’hui de s’y retrouver ! « Lorsque vous venez de la rue Inkermann, vous ne pouvez plus prendre la rue Denis Papin, et cela sur à peine 30 mètres ! Il faudra emprunter la rue de Redon et la petite rue de Gaillon. Mais encore mieux comme stupidité, vous ne pourrez plus circuler dans la rue Surcouf en venant des quais, car le sens giratoire a été changé… », explique Yves un habitant du quartier. 

Mais l’automobiliste n’en a pas fini avec les contournements et les invraisemblances. « Alors il nous faudra passer par la rue Malakoff pour essayer de rejoindre cette rue de Redon. Et c’est là que cela se complique : vous verrez au feu un panneau d’interdiction de tourner à gauche. Et si d’aventure vous vous trouvez dans l’autre sens, il vous sera interdit de tourner à gauche également pour repartir sur la Courrouze par la rue Claude Bernard », continue Yves.

Venant du centre par la rue de Redon, les automobilistes ne pourront plus aller sur Cleunay. Ils seront bloqués par un sens interdit situé au niveau du bureau de tabac. Peut-être que cela a été fait pour faciliter les trajets de la police quand elle intervient en urgence. »

Si vous n’avez rien compris au micmac circulatoire de ce quartier, venez-y faire un tour. Vous vous rendrez compte rapidement de l’incongruité d’un tel changement de sens de circulation. « On se demande ce qu’ils ont dans la tête ces services techniques ! Soit ils n’ont pas le niveau, soit ils en font exprès. Dans les deux cas, la population devrait exiger leur démission ! », s’exclame Pierre, très en colère contre cette façon d’agir brutale. 

 

Autre exemple d’incompréhension : Dans le quartier sud de Rennes, la rue Pierre Le Moine possède un double sens interdit au milieu de l’artère. Mais pas de quoi interpeller les habitants… « Nous sommes plutôt ravis », indique l’un d’eux. « Nous avions beaucoup trop de voitures devant chez nous. De toutes les manières, les sens interdits sont annoncés bien en amont. » Mais ce soir un automobiliste qui n’avait pas aperçu la signalétique s’est retrouvé dans une situation ubuesque. « Je ne savais plus trop où aller ! (voir notre photo)» 

Article précédent
Article suivant
Dragan Brkic
Dragan Brkic
Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

// Dernières nouvelles publiées

IDÉE BÉBÉ DU JOUR : LES « ATTACHE-TÉTINES »

Charlotte Mercanti est une créatrice rennaise. Elle fabrique des accessoires pour bébés (et nécessairement pour les parents). Fruit de son imagination (et de son...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser