CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives

PSA : L’USINE DE RENNES CONSTRUIRA 100 000 VEHICULES PAR AN

test2

En ce jour pluvieux, Carlos Tavares, P-.D.G de PSA, a annoncé le meilleur pour l’usine de Rennes. Il y construira d’ici la mi 2018 la SUV Citroën (voir notre photo). « Le site de Rennes fabriquera un nouveau véhicule pour la marque Citroën à l’horizon 2018. Le projet C84 s’inscrira dans la dynamique de la marque aux chevrons qui lancera 4 nouveaux modèles en moins de 18 mois. »

Après une étude de plusieurs mois menée par le Groupe PSA, le choix du site de production s’est finalement porté sur Rennes. « Il a été fait au regard des efforts de performance réalisés par l’usine et de ses engagements de modernisation, » commente Claude Tavares.  « Dès 2017, le plan de modernisation du site proposera en effet des solutions en rupture, des process de fabrication modernes et agiles. »

                                 Investissement de 100 millions d’euros

Initialement prévue hors d’Europe, la fabrication de cette nouvelle voiture sera accompagnée d’un investissement à hauteur de 100 millions d’euros pour la Janais et du recrutement d’une centaine de jeunes en CDI Intérim. « La décision d’attribution de ce nouveau véhicule a été rendue possible grâce à l’engagement de tous les salariés et grâce à une réelle volonté de co-construction de l’avenir du site partagée par la direction et les organisations syndicales signataires. Le 29 avril dernier, sur le site a été en effet conclu un accord appelé « contrat d’Avenir pour Rennes » avec l’appui de 5 organisations syndicales du Groupe sur 6 (CFDT, CFE/CGC, CFTC, FO et SIA/GSEA) représentant plus de 80% des salariés. Cet accord conditionnait l’attribution du nouveau véhicule, il s’appliquera donc à compter du 1er janvier 2017. »

C TAVARES RENNES2

Carlos Tavares.

C’est une bonne nouvelle pour la région et pour les entreprise de rang 1 et rang 2, mais pour les salariés un peu moins. La contrepartie demandée par le groupe est tout bonnement le gel des salaires pour les trois ans à venir. Au grand dam de la CGT qui a d’ailleurs refusé de signer l’accord.

                               Pour 100 000 véhicules par an

Quel sera le nouveau modèle construit ? Vendredi, l’agence Reuters avait annoncé la construction à Rennes d’un nouveau petit crossover urbain de Citroën nommé C3-XR. Mais contrairement à ce qui a été annoncé, PSA opterait pour un SUV bien plus grand, le C84. Plus grand que le C4 Aircross, il pourrait prendre la dénomination C5 Aircross et concurrencerait la Renault Kadjar.

D’après nos infos, ses lignes seront plus rondes, plus simples, avec sous le capot des moteurs à la fois diesel et essence. Ultra connecté, il possèdera plusieurs écrans dont l’un gèrera la climatisation, la radio, le GPS… Les passagers de droite et arrière auront droit également à leur écran multimédia haute définition pour visionner des films, pour régler la radio ou rentrer des données dans le GPS.

Avec le DS6 de DS, les futurs 6008 de Peugeot et C5 Aircross de Citroën, le groupe PSA veut se doter d’une offre de SUV performants afin de concurrencer les allemands qui font la pluie et le beau temps dans cette catégorie haut de gamme. Avec ces trois modèles, la production du site atteindra à terme un niveau de 100 000 véhicules par an contre 60 000 actuellement.

L’usine bretonne, qui emploie environ 4.000 personnes, produit aujourd’hui les grandes berlines Peugeot 508, Citroën C5 et quelques E-Mehari. Pour prendre le relais de ces trois véhicules, elle doit accueillir, outre le SUV Citroën, le futur Peugeot 6008, qui succédera à l’actuel monospace 5008 assemblé à Sochaux. Le site rennais avait perdu 1400 emplois lors du dernier plan social en 2014

 

 

 

Quand la communication complexifie les choses : exemple avec le communiqué de PSA pour l’arrivée du SUV à Rennes !

Dans les grands groupes et les collectivités territoriales, on a des services de com qui contrôlent tout. Il faut bien qu’ils justifient leur boulot. Mais qu’on se le dise, il faudrait un jour que nos communicants fassent dans le simple….Encore une fois, le récent communiqué de presse du groupe PSA, annonçant la construction d’un nouveau modèle à l’usine de Rennes, ne déroge pas à la règle. Lisons le à haute voix pour bien saisir son inanité : «L’affectation de ce nouveau véhicule à Rennes démontre que les parties prenantes, animées par la volonté de co-construire l’avenir d’un site industriel, peuvent créer les conditions de performance requises dans une démarche de progrès permanent en termes d’efficience.» Quarante deux mots pour dire que PSA a travaillé avec les partenaires locaux !!! Une phrase avec « sujet, verbe, complément » est parfois largement suffisante pour exprimer clairement les choses…

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire