"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Politique

POUR ABUS DE CONFIANCE : LE DÉPUTÉ CONVOQUÉ LE 3 JUIN PROCHAIN

Cela ne rigole plus du tout ! Le député La République en Marche Mustapha Laabid comparaîtra devant le tribunal correctionnel pour abus de confiance le 3 juin prochain. Il est soupçonné d’avoir dépensé à des fins personnelles une somme de 21.930,54 euros des fonds de l’association d’insertion Collectif Intermède qu’il présidait de 2016 à 2017.

Dans un communiqué, le parquet avait détaillé les frais :  15.402,25 euros dans des restaurants, 1.336,23 euros dans des commerces, 2.841,49 euros dans de la téléphonie, 2.350,57 euros dans des frais d’hôtels et de divers frais. “Il n’a rien de commis de malhonnête”, avait expliqué son avocat Maître William Pineau, dans le journal 20 Minutes. “Il n’a jamais eu l’intention de s’approprier les deniers de l’association à des fins personnelles. Il attend cette échéance avec sérénité.”

Le 21 février dernier, rapporte le Télégramme, lors d’un échange citoyen, le député LREM avait été interpellé par un Gilet Jaune qui lui demandait tout simplement de démissionner. “J’ai le cuir qui se durcit depuis que je suis élu suite à ces petites phrases, ces insultes ou ces insinuations. Je ne suis pas dupe de la volonté de certains de faire croire ou d’insinuer que je ne suis pas légitime dans mon poste. J’attends l’issue de ce procès et on verra ce que ça va donner… “, avait répondu le député. 

“Une enquête avait été ouverte pour ces faits, le 16 novembre 2017, par le parquet de Rennes à la suite d’un signalement de Tracfin (service du ministère de l’économie chargé de la lutte contre le blanchiment d’argent) en octobre 2017. Elle avait été confiée à la Direction interrégionale de la police judiciaire de Rennes”, confie aujourd’hui le journal Ouest-France. Intermède est une association au service de l’emploi des jeunes dans nos quartiers en 2013. Elle faisait l’objet d’un long article sur le site du Parti socialiste 35. A l’époque, le député n’était pas persona non grata chez nos amis socialistes. Lire l’article, c’est ici

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire