CECI EST UN TEST 1
Actualités

MEURTRE DE WILHEM : UNE AGRESSION VIOLENTE AVAIT DÉJÀ ÉTÉ COMMISE IL Y A TROIS MOIS AU MÊME ENDROIT PAR DES JEUNES

test2

Le mercredi 21 juillet 2021, à Saint-Jacques-de-la-Lande, Wilhem Houssin, âgé de 49 ans et père de famille, était roué de coups par des jeunes devant un immeuble de la rue André Malraux. Il décédait des suites de ses blessures, le samedi suivant. Il y a environ trois mois, au même endroit, un employé de l’organisme Espacil Habitat a vécu une semblable agression. Il a été pris à partie par un groupe d’individus et blessé au visage (de nombreuses ecchymoses). “Ils étaient trois à lui taper violemment sur le visage sous les yeux de leurs amis impassibles et d’habitants de la résidence” , explique un témoin.”C’était extrêmement violent. Des agresseurs étaient masqués et difficilement reconnaissables.”  Depuis, un signalement a été fait au procureur de la République. Mais de nombreuses questions commencent à se poser : les agresseurs de l’employé sont-ils les mêmes que ceux de Wilhem ? Un signalement a-t-il été pratiqué à temps par l’organisme d’habitation ? Des mesures avaient-elles été prises ? Pour l’heure, cinq jeunes dont deux mineurs de 17 ans dorment en prison pour homicide volontaire. Ils n’ont pas expliqué les raisons de leur déchainement. L’enquête en cours devrait peut-être pouvoir y répondre dans les prochains mois. Pour rappel : la famille ne souhaite pas politiser cette affaire et appelle à une sanction de la justice. 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire