CECI EST UN TEST 1
Actualités

UN VRAI CHAMP DE BATAILLE POUR LE PAVILLON CLÉMENCEAU

test2

“Je trouve cela dommage d’abattre un tel édifice”, se désole une jeune femme sortant d’un bâtiment du CHU. Démoli actuellement par les pelleteuses, le pavillon Clémenceau était l’un des plus vieux bâtiments de l’hôpital de Pontchaillou inauguré en 1908 sur les plans de l’architecte Ballé. Il abrita de 1924 à 1935 le premier service de radiothérapie du centre anticancéreux créé en 1923 par la fondation régionale de l’Ouest de la Ligue contre le cancer. 

Depuis quelques temps, le bâtiment abritait l’unité de nutrition spécialisée dans le domaine de l’obésité sévère, de la chirurgie bariatrique, des troubles du comportement alimentaire et de la dénutrition. “Il venait d’être totalement rénové, il y a deux ans à peine”, explique une soignante, présente sur les lieux aujourd’hui, avec deux autres collègues. “On n’est pas à quelques milliers d’euros près dans le service public. Il faut bien faire flamber les enveloppes budgétaires…”

La démolition entre dans le cadre de la refonte totale du site de Pontchaillou où l’on intègrera un nouveau pôle mère enfant, un centre chirurgical ultramoderne mais aussi  un nouveau centre de lutte contre le cancer unifiant les services du CHU et ceux d’Eugène-Marquis. Évalué à 585 M€ au total (toutes dépenses confondues fin d’opération), le projet de reconstruction du nouveau CHU de Rennes sur le site de Pontchaillou sera financé par autofinancement du CHU et par emprunt. 

Ce projet a aussi obtenu un soutien financier de l’Etat de 87 M€, par décision de Madame la Ministre des Solidarités et de la Santé en date du 25 juillet 2019, et après avis favorable définitif du Comité interministériel pour la performance et la modernisation de l’offre de soins (COPERMO) sur l’ensemble de projet. Pour en savoir sur l’histoire de l’hôpital.  

 

 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire