"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Commerces

MANIFESTATION GILETS JAUNES : ATTENTION SINGULIÈRE OU POSTURE POUR LE COMMERCE DU CENTRE ?

Bertrand Plouvier, porte-parole de l’opposition municipale, a tenu à défendre le commerce du coeur de Rennes, lors du dernier conseil municipal. “L’activité commerciale de notre centre-ville a payé un lourd tribut au cours du mois de décembre avec le mouvement des Gilets Jaunes, après avoir déjà été impactée par les grands chantiers en cours, les problèmes récurrents d’insécurité, les menaces terroristes… “, explique-t-il. 

Devant cette situation exceptionnelle, le droite avait demandé des mesures exceptionnelles (la gratuité du réseau STAR, du stationnement sur voirie et des parcs de stationnement pour les périodes de fêtes). “Nos propositions, une fois n’est pas coutume, ont été suivies d’un intolérable silence assourdissant ! Madame la maire, vous avez choisi l’opposé. Vous vous êtes enfermée dans vos postures politiciennes. Les commerçants de notre centre-ville ont dû attendre le 4 janvier pour que vous cédiez enfin !”, a-t-il précisé. 

Piquée au vif, la maire Nathalie Appéré a rejeté fermement une quelconque posture. “Il nous faut mettre aujourd’hui un peu d’honnêteté intellectuelle et de sérieux sur ce sujet !”, a-t-elle confié. “Depuis toujours, nous partageons cette attention permanente et singulière à la vitalité du commerce en centre-ville en lien avec la chambre de commerce et d’industrie et l’association des commerçants.”

En lien avec les associations commerçantes, Nathalie Appéré a privilégié le premier week-end des soldes pour faciliter l’accessibilité. “Ce n’est pas au regard d’une posture politicienne que nous avons choisi ce temps particulier. Mais cette décision a été prise en lien avec les acteurs qui font vivre le commerce et c’est donc avec eux que nous avons défini cette stratégie. Nous ne sommes pas à l’affût de communications de la droite.” 

La maire veut aujourd’hui analyser les causes du ralentissement commercial et faire en sorte de pouvoir y répondre au plus vite. “Nous sommes face à des causalités multiples (l’e-commerce, le climat national anxiogène..)”, explique-t-elle.  Elle oublie aussi la création de nombreuses zones commerciales en périphérie aujourd’hui privilégiées par de nombreux habitants pour leur accessibilité…

 

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire