12.2 C
Rennes
mardi 16 avril 2024
AccueilActualitésManifestation contre les retraites : une participation en baisse mais des syndicats...

Manifestation contre les retraites : une participation en baisse mais des syndicats très représentés

Si la fréquentation de la manifestation contre le projet de réforme des retraites de ce 16 février 2023 n’a pas atteint les records de mobilisation des éditions précédentes, les militants étaient tout de même présents pour battre le pavé sous le crachin rennais. Les syndicats, avec force banderoles et sonos ont réussi à rassembler leurs militants en pleines vacances scolaires.

Comme les fois précédentes, le cortège est parti de la place de Bretagne, avec une foule clairement moins dense que lors des dernières manifestations. Cette mobilisation aura rassemblé 6700 manifestants selon la police et 12.000 selon les syndicats. Si la mobilisation est plus faible que la dernière fois, il faut cependant noter que ce sont des chiffres relativement élevés pour une manifestation à Rennes.

Vers 13 h, un groupe de militants a envahi les voies ferrées, bloquant le trafic ferroviaire. Dans un tweet, TER Breizh Go a estimé, après vérification des voies, pouvoir relancer le trafic à 14 h. Une soixantaine de manifestants ont été retenus par les policiers suite à l’évacuation des voies pour des vérifications d’identités, trois ont été interpellés.

Dans un communique, Sud-PTT rappelle que « le Conseil d’état (11 juin 2021) estime que l’encerclement des manifestants sauf circonstances particulières est illégal et constitue une atteinte aux droits de manifester et d’aller et de venir. Que les rails soient évacuées par les forces de police est une chose, procéder à une nasse ensuite pour arrêter le maximum de manifestants en est une autre ».

Les syndicats se donnent rendez-vous le 7 mars prochain pour la suite des manifestations et une reprise de la grève.

// Dernières nouvelles publiées

UNE DISPARITION INQUIÉTANTE

La gendarmerie d’Ille-et-Vilaine a lancé un appel à témoins, après la disparition de Margaux Chevrollier, 38 ans, résidente de Melesse. N’ayant plus donné signe...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser