5 C
Rennes
mardi 23 avril 2024
AccueilActualitésMAISON ODORICO : LA "GARDIENNE DU TEMPLE" EST DÉCÉDÉE

MAISON ODORICO : LA « GARDIENNE DU TEMPLE » EST DÉCÉDÉE

Elle s’appelait Amandine Sevestre. Décédée à l’âge de 90 ans, le 22 décembre dernier,  elle habitait la maison dite Odorico, rue Joseph Sauveur, à deux pas de l’avenue Janvier. Bien souvent, elle ouvrait grande sa porte à ceux qui savaient montrer de l’intérêt pour le mosaïste italien. « Elle me prenait par le bras et me conduisait partout dans sa demeure », se souvient Daniel Enocq, l’un des spécialistes rennais d’Isidore Odorico. « Cette personne a beaucoup compté pour moi et mon travail. »

La maison Odorico 

 

Bien avant la mode envers le patrimoine de France et de Navarre, la nonagénaire a acheté dans les années quatre-vingts sa dernière demeure. « Elle eut un vrai coup de cœur », rappelle Daniel Enocq. « Entre deux acquéreurs potentiels, le notaire de l’époque choisit Amandine Sevestre. Il avait senti chez elle un vrai intérêt pour l’histoire de l’habitation et son illustre habitant. »

En près de quarante ans, Amandine Sevestre fit tout pour conserver en l’état cette demeure si particulière. « Depuis son achat, rien n’a bougé. Elle avait su prendre conscience de ce qu’elle possédait. Elle fit juste quelques restaurations de mosaïques grâce à la spécialiste Caroline Bernard », ajoute le Rennais, Daniel Enocq.

En « gardienne du temple », Amandine Sevestre contait parfois l’histoire de sa belle maison construite de 1939 à 1940 par Isodore Odorico. Mais elle avait surtout la gentillesse d’ouvrir ses portes aux nombreux journalistes et historiens toujours intéressés par la découverte d’un tel lieu. « Amandine Sevestre a aidé notamment les amoureux du mosaïste à protéger son oeuvre et à le répertorier », confient les Amis du Patrimoine rennais. « Grâce à elle, la façade du 7 rue Joseph Sauveur a pu être conservée intégralement. »

Classée au patrimoine d’intérêt local de la ville de Rennes, la maison Orodico fut édifiée par l’architecte Yves Lemoine. « Elle n’a jamais fait l’objet d’un classement au titre des Monuments historiques », précise Daniel Enocq. Peut-être est-ce le moment…

Une salle de bains magnifique : Le mosaïste Galiano Serafini, véritable artiste à qui Isidore Odorico offrira toute sa confiance, construisit la magnifique salle de bains de la célèbre maison. 

Pour en savoir plus sur la maison et ses richesses intérieures : 

Pour en savoir plus sur Daniel Enocq

https://www.rennes-infos-autrement.fr/daniel-enocq-expert-mosaique-odorico/

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

LA ROBIQUETTE : LA CUISINE BRETONNE DE BISTROT

Au 6 rue de la Parcheminerie, au cœur de Rennes, La Robiquette (en lieu et place de l’atelier de cuisine Cook&Go) est LA nouvelle...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser