"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Insolite

L’HUMOUR POUR AFFRONTER LE HANDICAP

Ecrit par Dragan Brkic

Quand la vie en société devient banale, convenue et aseptisée, des personnages truculents surgissent du quotidien en nous offrant de la variété et de l’insolite. La ville de Rennes regorge de ce genre de personnages. Il suffit d’ouvrir les yeux…

Nous l’avions presque pas remarqué, cet individu lambda, absorbé par la foule, presque fondu dans la normalité la plus ordinaire. Mais Daniel est bien là. Sa silhouette  ressort immanquablement dans la rue ou le métro. On la voit partout. Il faut juste poser son regard sur elle pour s’apercevoir de sa singularité.

Daniel est handicapé, hémiplégique depuis l’âge de 17 ans. Suite à un accident de moto, le jeune homme est dans le coma et passe pas loin de deux ans en rééducation. Il va sans dire qu’il était sous le coup du traumatisme. “Ça m’a conduit quelque part… alors que je devais aller ailleurs.”

Malgré ce destin tragique, Daniel se prend en main, se forme, et travaille comme employé de bureau. “Mais à chaque fois, les administrations se sont débarrassées de moi en se désengageant d’un travailleur invalide.” Mais Daniel ne s’en laisse pas compter. “Déglingué pour être déglingué, autant bien le prendre”. Il fait du bénévolat au restos du cœur, pratique le yoga du rire et décide de prendre la vie du bon côté en rigolant, en jouant avec la force de l’humour.

“Un jour, à la terrasse d’un café, j’ai remarqué que les gens s’égosillaient sur une Ferrari qui passait devant nous. Et “moi, p’tit gros, chauve et boiteux”, personne ne me regardait. Alors j’ai décidé de saisir la vie par l’humour pour attirer l’attention sur moi, mais surtout pour sensibiliser les gens au handicap.”

Daniel fabrique ainsi des tee-shirts avec des aphorismes aussi redoutables que cinglants imprimés dessus, comme son préféré : “Clopin-clopant, n’empêche que je suis devant ! ” Et ça marche ! Les gens se retournent, lui parlent, lui répondent du tac au tac parfois, avec leur humour à eux.

Daniel résume sa démarche par cette belle sentence : “l’humour : la résistance contre la différence.” On attend plus que le one-man-show de Daniel…

Quelques aphorismes de Daniel imprimés sur ses tee-shirts :”Rassurez-vous, avant, j’étais comme vous ! “; “plus rapide qu’un valide, un invalide !”; “Ça va de tonnerre, vivement un éclair, paraît que ça foudroie !”; “Je marche plus droit, devenu un peu gauche, c’est mon seul travers !” ; “Accélérez pour essayer de me dépasser !”

A propos de l'auteur

Dragan Brkic

Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

Laisser un commentaire