6.7 C
Rennes
dimanche 21 avril 2024
AccueilActualitésLES TROIS MOUSQUETAIRES : L’ÉVÈNEMENT DES TOMBÉES DE LA NUIT 

LES TROIS MOUSQUETAIRES : L’ÉVÈNEMENT DES TOMBÉES DE LA NUIT 

« Tout commence en 2011 par une rencontre avec Jade Herbulot », explique Clara Hédouin, comédienne et ancienne élève de Normal Sup. Entre les deux jeunes femmes, la même formation littéraire et le même goût des planches. « Elle m’a conseillé de tenter le concours du studio théâtre d’Asnières sur Seine». Après de brillantes études théâtrales, Clara, Jade et leurs amis de la promotion 2011 décident de créer le collectif 49 701. Depuis, ils ne se sont plus quittés… comme jadis la troupe du Splendid. 

Dans le roman d’Alexandre Dumas, nous avons choisi ce qui nous intéressait », convient Clara. 

Comme Jade, Clara est « démangée » par le désir de mettre en scène une œuvre et de se lancer dans une grande aventure. « On avait tous envie de travailler ensemble. » En adaptant librement Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas, la compagnie a inventé ses propres règles de jeu, ses codes, ses registres, ses ruptures. « Nous voulions proposer un théâtre différent, ludique, populaire, décomplexé et généreux. »  

Comme on l’imagine aisément, Clara et Jade ne sont pas du tout dans une adaptation historique de la création du romancier. « Il n’y a pas de cape ni d’épée ! Les mousquetaires sont habillés comme des cow-boys de Sergio Leone et les gardes du cardinal comme les hommes de la police nationale. On a fait le choix de multiplier les styles, de glisser des anachronismes et de travailler dehors, dans le public. Nous avons pris beaucoup de liberté le texte de Dumas. » 

Nous nous sommes réapproprié ce livre souvent relégué au rang d’œuvre populaire, sans grand intérêt stylistique. » 

Totalement libres, Clara et Jade font de ce roman-feuilleton une épopée théâtrale, presque une série télévisuelle. « Nous avons plongé dans les bonnes feuilles de Dumas comme dans une forêt où nous avons suivi notre propre chemin », aime à dire Clara. Dans les lycées Bréquigny et Saint-Vincent où elles se produiront le 9 et le 16 juillet, elles sortiront des boîtes noires (des salles). « Nous voulons faire du théâtre contextuel. Nous nous réinventons au regard de chaque lieu urbain, de chaque architecture. Ce qui nous permet de ne jamais faire le même théâtre. » 

Les trois Mousquetaires, samedi 9 juillet, collège Saint-Vincent, de 15 h à 23 h 30 et le samedi 16 juillet, de 14 h à 23 h 30. Tarifs pour chaque cycle : 20 € tarif normal, 16 € tarif réduit (groupe à partir de 4 personnes), 8 € tarif sortir ! Bar et petite restauration sur place (formule à 7 € : 2 petits sandwichs, 1 sachet de chips, 1 compote). 

Infos + : « C’est un vrai évènement, un marathon, un ovni, une performance théâtrale magnifique », explique Claude Guinard, directeur du Festival. « On ne voit pas ce genre de proposition si fréquemment. Rennes est pratiquement l’une des seules villes à présenter l’intégrale de ce collectif. »

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

UNE BELLE VICTOIRE DE PRESTIGE

Au cœur d’une journée ensoleillée à la Beaujoire, ce 20 avril, les Rennais ont retrouvé le sourire, lors de ce derby contre Nantes. Ils ont...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser