CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives Patrimoine Sorties

LES CARTOUCHERIES ARMÉES POUR LE PLAISIR DES POULBOTS COURROUZIENS !

test2

Derrière la future station de métro de la Courrouze, les cartoucheries sont un lieu insolite, underground et vraiment à part. Ici, on trouve quelques maisons abandonnées où jadis des femmes bourraient des cartouches de poudre. « C’est du moins ce que dit la légende », assure Dominique Krikorian, une habituée des lieux et habitante du nouveau quartier.

Dans cette friche, la nature a repris ses droits. Elle est le terrain de jeu des « poulbots courrouziens » où leurs jeux sont nécessairement simples. « On y joue à cache-cache et on y retrouve nos copains », explique un jeune garçon. « On s’y amuse à deux pas de chez nous. C’est la liberté totale et complète.»

Pour gérer les lieux, Dominique Krikorian a créé une association. « Dès mon arrivée à la Courrouze, je me suis intéressée aux Cartoucheries. » Avec un noyau dur d’amis, avec Territoires et Développement (propriétaire des lieux), elle a défini des usages, fait des premiers aménagements sur un site où l’on y flâne désormais dans un jardin des senteurs, où l’on y découvre une théâtre de plein air, l’on y pratique la slackline (funambule) et l’on y mange des saucisses grillées !

Sur un hectare, à deux pas d’un cirque,  l’association tente ici de promouvoir des manifestations, d’accompagner des projets…pour une population totalement hétérogène et nécessairement rennaise. «Les enfants y vivent l’aventure dans des maisons à l’abandon et des cabanes. C’est l’endroit idéal pour s’écorcher les mollets. C’est juste magique !»

Dans les années à venir, l’association envisage une maisonnée ouverte aux artistes, aux étudiants où l’on dénichera sans doute un café associatif.  Elle veut préserver ce patrimoine atypique de Rennes, cet espace public, ce poumon vert et organisé ! «Il faut vivre avec son temps, conserver une friche en l’état ne doit pas empêcher l’organisation. Il s’agit de garder l’équilibre entre la nature et le passage de l’homme.”

Dans les prochains mois, l’association multipliera les concerts, les spectacles comme ce week-end lors de la fête à l’Ouest. L’endroit est à découvrir au plus vite. http://metropole.rennes.fr/actualites/institutions-citoyennete/citoyennete/les-cartoucheries-faire-battre-le-coeur-de-la-courrouze/ Pour en savoir plus le projet éligible au budget participatif : https://fabriquecitoyenne.rennes.fr/projects/budget-participatif-2/collect/depot-des-projets-1/proposals/reveler-les-cartoucheries-couvrir-pour-mieux-decouvrir

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire