4.8 C
Rennes
vendredi 23 février 2024
AccueilActualitésLES ALLÉGORIES DE LA RÉPUBLIQUE

LES ALLÉGORIES DE LA RÉPUBLIQUE

En se promenant dans les rues de Rennes, il est possible de faire des découvertes étonnantes et insolites. En passant à proximité de la façade arrière du Palais du commerce, une sculpture représente une femme avec un château à ses pieds. Dans cette niche le sculpteur tenait à symboliser la ville de Vitré par son belle et immense forteresse. Trois autres allégories sont abritées elles aussi dans des niches de chaque côté du Palais du commerce. Elles incarnent d’autres villes du département : Fougères, Redon et Saint-Malo.

En 1930, un étudiant remarqua un détail à la vue de la statue de la ville de Saint-Malo sur le palais du Commerce. « La statue symbolique qui, au Palais du Commerce, vise à représenter la ville de Saint-Malo, tient dans ses bras un morutier non moins symbolique. L’on peut remarquer que dans les voiles du bateau le vent souffle d’un certain côté et du côté contraire dans les cotillons de la femme. Nous avons été consulter l’architecte qui nous a déclaré qu’un pareil état de choses était simplement destiné à assurer la stabilité de la statue par le jeu des effets contraires. C’est possible, mais c’est grotesque. »

Le palais du Commerce a été construit en plusieurs étapes entre 1886 et 1929 par deux architectes connus dans la capitale bretonne, Emmanuel Le Ray (piscine Saint-Georges) et Jean-Baptiste Martenot (lycée Émile-Zola et les Halles des Lices). Il doit sa construction à « rallonge » au manque de budget. Pour rappel, le mosaïste Isidore Odorico a réalisé de somptueuses mosaïques pour l’intérieur du bureau de poste situé au rez-de-chaussée. 

Infos + : Réalisée par Emmanuel Dolivet (né à Rennes en 1854 et mort à Paris en 1914), une statue en bronze d’Edgar Le Bastard (maire de Rennes et initiateur du palais du commerce) avait été inaugurée le 14 juillet 1895 Devant l’entrée du Palais du Commerce (actuel passage de la Légion d’Honneur). Elle fut déplacée place Hoche en 1931, puis fondue par les Allemands pendant l’Occupation. la tête ayant échappé à la destruction est conservée au musée des beaux-arts de Rennes. 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

QUE FAIRE CE WEEK-END ?

Rennes Infos autrement vous propose de découvrir les animations du week-end. Des concerts, des expos, des visites. Voici le programme. Expos : Cuir, une matière à...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser