2.9 C
Rennes
lundi 6 février 2023
AccueilActualitésL’EMOJI BRETON A BESOIN DE SOUTIEN

L’EMOJI BRETON A BESOIN DE SOUTIEN

L’association www.bzh a déjà collecté 9855 euros sur les 20 000 euros dont elle a besoin pour lancer l’emoji breton dans le monde (notre photo). “La Bretagne doit pouvoir affirmer son identité en ligne partout dans le monde”, expliquent les porteurs de projet sur la plateforme de crowdfunding Kengo. Mais afin de mettre en ligne notre petit icône sur la toile, il faut encore convaincre les GAFA, en clair les ténors du Net comme Facebook, Google, Twitter et les toiles. “Les ressources récoltées lors de la campagne de crowdfunding serviront au financement d’une partie de l’opération de communication auprès des grands du Net.”

L’association a déjà rassemblé près de 25 000 soutiens sur notre pétition en ligne. “Nous avons un soutien des pouvoirs publics à l’échelle régionale et étatique. Nous attendons désormais un soutien financier des Bretons », confient les porteurs du projet venant de décrocher le parrainage du président de région, Loïg Chesnais-Girard. « Le Gwenn ha Du flotte déjà partout sur notre planète, il est temps de l’avoir sur nos claviers. Je ne doute pas du succès de l’emojibzh, symbole de notre ouverture aux autres.”

Pour la création d’un emoji drapeau breton, l’accord du consortium Unicode (instance américaine chargée de mettre en place des emojis au niveau mondial) sera nécessaire en fonction de six critères fixés par cette institution (utilité, durabilité et caractère distinctif de l’emoji). Rappelons-le, l’emoji est une petite image utilisée dans un message électronique pour exprimer une émotion, représenter un personnage, une action.

 

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

LE RETOUR DU MARCHÉ AU MANGER SOUS UN SOLEIL PRESQUE PRINTANIER

Depuis 91 jours, le Marché à manger n’avait pas rassemblé les Rennais sous la criée centrale. Depuis 91 jours, il n’avait pas proposé ses petits plats....
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser