Actualités

LE TUNNELIER DU MÉTRO PROVOQUE DES FISSURES : RENNES MÉTROPOLE ET LA SEMTCAR CONDAMNÉES

 

La Rennaise est propriétaire d’un immeuble rue Diderot à Rennes dans le quartier de Cleunay depuis le mois d’août 2000. En juillet 2015, elle constate l’apparition et l’aggravation de fissures dans son habitation.  Immédiatement, elle en impute la responsabilité aux travaux de construction de la ligne souterraine du métro de Rennes effectués entre le 29 juin et le 1erjuillet 2015 et porte l’affaire devant le Tribunal administratif de Rennes.

Invités à se prononcer, les magistrats rennais ont condamné Rennes métropole, la société d’économie mixte des transports collectifs de l’agglomération rennaise et l’entreprise Dodin Campenon Bernard à verser à la requérante la somme de 14 094,42 euros toutes taxes comprises. Cette somme couvrira le coût pour 14 nuits passées à l’hôtel et les travaux de remise en état. “Les travaux sont venus aggraver et accélérer les problèmes structurels de l’habitation”, ont commenté les juges rappelant “qu’entre les constats d’huissier établis antérieurement et postérieurement aux opérations de travaux publics, de nombreuses fissures sont apparues après le passage du tunnelier, à l’extérieur et à l’intérieur de la maison, notamment dans la cuisine et le salon.”

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire