CECI EST UN TEST 1
Actualités

LE STADE RENNAIS EN PERTE DE VITESSE… MAIS QUALIFIÉ EN HUITIÈME DE FINALE

test2

Ce soir, ce jeudi 26 novembre 2021, le Stade Rennais n’a pas été à la hauteur de ses dernières prestations. Il a été moins percutant et repris dans les dernières minutes de la rencontre dans un match pourtant à la portée contre le Vitesse Arnhem en Europa Conference League. Il concède un nul (3-3) face à des Hollandais accrocheurs, déterminés et soucieux de bien faire au Roazhon Park. 

Des Rennais soudés

Mais que l’on ne fasse pas la fine bouche, le Stade Rennais, bien avant sa rencontre contre Tottenham, le 9 décembre prochain, est assuré de terminer premier du groupe G. Il est désormais qualifié pour les 8es de finale de l’UEFA Europa Conference League, après la victoire surprise des Slovènes de Mura contre le grand Tottenham. “On se doit d’être satisfaits, de la qualification avant le dernier match de groupe. Pour le reste… je n’ai même pas besoin de faire de commentaires. C’est bien une piqûre de rappel, heureusement sans conséquence”, explique le coach Bruno Genesio. 

Mais ses joueurs (comme le défenseurs Omari, les attaquants Tait ou encore Terrier), bien en deçà de leurs prestations habituelles, ne sont pas les seuls à blâmer.  Leur coach peut peut-être regretter ses remplacements hasardeux. Après le retour de vestiaire, il n’a peut-être pas su donner l’élan nécessaire à sa formation. Face à leurs adversaires du jour, seul Gomis impérial dans les buts et Laborde ont livré une belle copie. “C’est mon premier triplé, j’en suis très content, ça aide l’équipe à se qualifier. D’un point de vue personnel, c’est parfait”, s’est réjoui Gaétan Laborde. 

Pour une fois, les stadiers étaient dans les tribunes. Un rapport sans doute aux dernièrs évènements survenus lors du match entre Marseille et Lyon (jet d’une bouteille contre Payet).

Dans cette rencontre, les Rennais étaient beaucoup moins incisifs, moins précis dans leur passe, malgré de nombreux engagements dans la conquête du ballon.  Ils ont baissé de régime de longues minutes en première mi-temps et surtout plus inquiétant en fin de rencontre. Ils ont surtout manqué de vigilance, de cohérence, après la joie de leur troisième but. Dimanche, ils joueront contre Lorient. “C’est un bon avertissement pour tout le monde, pour les joueurs, le staff et le club entier. On a beaucoup de louanges depuis quelques temps et il faut savoir prendre du recul. C’est peut-être un mal pour un bien, sûrement même. Ça va éviter l’enflammade. Ce soir, on a manqué un peu d’humilité. Il faut féliciter Vitesse qui a très bien joué le coup.”

Les notes de Frédo : Alfred Gomis (7), Hamari Traoré (6), Warmed Omari (3), Nayef Aguerd (5), Birger Meling (5), Baptiste Santamaria (5), Benjamin Bourigeaud (5), Flavien Tait (4), Lovro Majer (5), Martin Terrier (4), Gaëtan Laborde (7).

Les supporters du Vitesse ont lancé une vingtaine de chaises contre les forces de l’ordre sous les yeux de nombreux supporters rennais en première mi-temps. Auparavant, ils avaient rejoint le stade encadré par les forces de l’ordre.

650 supporters dans les rues de Rennes, encadrés par les forces de l’ordre.

La feuille de match. Europa Conference League | phase de groupe. Stade Rennais F.C. / Vitesse Arnhem : 3-3. Jeudi 25 novembre – 18h45. Roazhon Park. Buts : Gaëtan Laborde (9e, 39e, 69e), Daan Huisman (43e), Thomas Buitink (75e), Loïs Openda (90e). Avertissements : SRFC : Warmed Omari (jaune 82e), Kamaldeen Sulemana (jaune 88e) SBVV : Jacob Rasmussen (jaune 34e), Loïs Openda (jaune 40e), Maximilian Wittek (jaune 68e)

La composition du Stade Rennais F.C. :Alfred Gomis, Hamari Traoré (c), Warmed Omari, Nayef Aguerd, Birger Meling, Baptiste Santamaria, Benjamin Bourigeaud (Kamaldeen Sulemana 63e), Flavien Tait (Lesley Ugochukwu 62e), Lovro Majer (Jérémy Doku 73e), Martin Terrier (Adrien Truffert 82e), Gaëtan Laborde (Serhou Guirassy 73e).

La composition du SBV Vitesse : Jeroen Houwen, Romaric Yapi (Eli Dasa 53e), Alois Oroz, Jacob Rasmussen, Maximilian Wittek, Sondre Tronstad, Yann Gboho (Thomas Buitink 46e), Riechedly Bazoer (Nikolai Baden Frederiksen 83e), Matúš Bero (c), Loïs Openda, Daan Huisman (Million Manhoef 79e). Entraîneur : Thomas Letsch

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire