"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Stade Rennais

LE PSG VOIT ROUGE CONTRE SA BÊTE NOIRE

C’était un soir d’août ! Tout le monde n’était pas rentré de vacances. Mais en ce dimanche 18, le Roazhon Park était déjà plein ! Il était en effervescence avec un Kop rennais survolté et des tribunes pleines à craquer. Rien de mieux pour accueillir le SRFC et ses adversaires du jour : les ogres parisiens.

Encore une fois, les supporters bretons avaient déroulé un tifo à faire pâlir d’envie les Parisiens. Encore une fois, leurs joueurs favoris présentaient une copie parfaite. Ils faisaient bloc contre le champion du monde Mbappé et sa bande. Rien ne passait. Les Rennais Da Silva, Gélin, Morel, Maouassa et Traoré étaient sur tous les ballons, emmenés par un Clément Grenier impérial.

                                       Grenier impérial

Malgré les assauts des Parisiens et la tête de Cavani sur le montant droit du jeune gardien rennais Salin, les Rouge et Noir se battaient avec panache. Ils subissaient mais ils ne craquaient pas. Même Mbappé, en verve, ne trouvait pas le cadre. Malheureusement, un peu contre le cours du jeu et sur une mésentente entre Da Silva et Salin, Cavani, bien placé, en profitait pour tromper le gardien rennais (36e minute).

Face à ce contretemps, Clément Grenier en vrai patron incitait vivement ses camarades de jeu à se remobiliser. Bien lui en prenait. Juste avant la mi-temps, l’international sénégalais Niang égalisait d’une belle frappe de gauche, trompant le pauvre Aérola qui se retrouvait le nez dans le gazon rennais (1-1).

                              Un stade chaviré de bonheur

Au retour des vestiaires, tout devenait possible. A la 48eminute, l’attaquant rennais Romain Del Castillo, bien servi par le jeune prodige Camavinga,  trouvait la cage adverse sur une magnifique tête. Dans le stade, les supporters rennais étaient chavirés de bonheur. Ils retrouvaient délicieusement les émotions de Séville et de la coupe de France. Ils espéraient même un troisième but, mais Jérémy Gelin trouvait le poteau parisien.

Le Stade Rennais s’envolait vers une victoire renversante et largement méritée, malgré une dernière tentative de Mbappé, sauvée par une excellente claquette de Salin. Les Bretons sont actuellement troisième au classement derrière Nice et Lyon. Prochaine rencontre, dimanche à Strasbourg (17h).

La feuille du match.2ème journée de Ligue 1 Conforama. Stade Rennais F.C. / Paris SG : 2-1. Dimanche 18 août – 21h00. Roazhon Park – 28.596 spectateurs. Buts :Edinson Cavani (36’), M’Baye Niang (44’), Romain Del Castillo (48’). Avertissements : Stade Rennais F.C. : Jordan Siebatcheu (jaune – 85’). Paris SG : Julian Draxler (jaune – 42’), Thomas Meunier (jaune – 54’), Marco Verratti (jaune – 58’), Juan Bernat (jaune – 67’), Edinson Cavani (jaune – 88’).

La composition du Stade Rennais F.C. : Romain Salin, Hamari Traoré, Jérémy Gélin, Damien Da Silva (c), Jérémy Morel, Faitout Maouassa (Sacha Boey 79’), Eduardo Camavinga, Clément Grenier, Benjamin Bourigeaud (James Léa-Siliki 77’), Romain Del Castillo (Jordan Siebatcheu 73’), M’Baye Niang. Entraîneur : Julien Stéphan.

La composition du Paris SG: Alphonse Areola, Thiago Silva (c), Marquinhos, Thomas Meunier (Colin Dagba 63’), Juan Bernat, Abdou Diallo, Marco Verratti, Julian Draxler (Leandro Paredes 77’), Kylian Mbappé, Edinson Cavani, Angel Di Maria (Pablo Sarabia 63’). Les remplaçants : Marcin Bulka, Idrissa Gueye, Tanguy Kouassi, Eric-Maxim Choupo-Moting. Entraîneur : Thomas Tuchel. Arbitre principal : Antony Gautier.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire