13 C
Rennes
dimanche 14 juillet 2024
AccueilActualitésLE DÉPUTÉ SORTANT INSOUMIS NE VEUT PAS SE SOUMETTRE À SON PARTI

LE DÉPUTÉ SORTANT INSOUMIS NE VEUT PAS SE SOUMETTRE À SON PARTI

L’insoumis Frédéric Mathieu est le député sortant de la première circonscription d’Ille-et-Vilaine. Après la création du Nouveau Front populaire, il avait tout fait bien. Il avait partagé les communiqués de presse sur le réseau X du nouveau parti, annoncé sa candidature. Mais patatras, il avait oublié le douloureux jeu des tractations politiques. Son mouvement préfère investir la Brestoise Marie Mesmeur (17e position sur la liste des Insoumis pour les Européennes). Dès cette annonce, il s’est fendu d’un tweet rageur. « Nous sommes de ceux qui ont défendu l’unité alors qu’il était à la mode en interne de taper sur nos partenaires », a-t-il expliqué. « Nous sommes de ceux qui ont porté une exigence démocratique au sein du mouvement. Le RN est aux portes du pouvoir et LFI choisit la purge et la division. Je reste candidat au service du nouveau Front populaire. »

Comme lui, d’autres députés sortants, Danielle Simonnet, Alexis Corbière, Raquel Garrido et Hendrik Davi ont été mis de côté ! « Une obscure commission électorale de LFI a décidé de ne pas m’investir. Une punition pour avoir fait entendre des critiques en interne. La honte », précise Alexis Corbière. Même son de cloche chez Clémentine Autain sur X. « Une purge. Les députés insoumis, Danielle Simonnet, Alexis Corbière, Raquel Garrido et Hendrik Davi, apprennent ce soir, sans même un coup de fil, qu’ils ne sont pas investis par LFI pour soutenir les couleurs du Nouveau Front populaire. À la France Insoumise, il vaut mieux avoir été condamné pour violences conjugales que d’avoir défendu la démocratie, manifesté contre l’antisémitisme après le 7 octobre et plaidé pour l’union des gauches et des écologistes. L’extrême droite est aux portes du pouvoir. LFI décide de fracturer notre mouvement et d’affaiblir le rassemblement. »

Le coup de grâce est donné par François Ruffin, pourtant adoubé par son mouvement. « Merci, mais je ne vous ai demandé aucune investiture, aucune autorisation. Je ne suis pas passé sous les Fourches caudines de votre bêtise, votre sectarisme. Vous préférez un homme qui frappe sa femme, auteur de violences conjugales, à des camarades qui ont l’impudence d’avoir un désaccord avec le grand chef. Notre démocratie mérite mieux que vous. » Chez les insoumis, le mot « purge » revient à la mode. 

Infos + : Le député sortant LFI de Rennes n’est pas reconduit par LFI. «Il ne s’agit pas d’une « purge politique », mais de la conséquence de ses comportements toxiques et violents envers plusieurs militants et envers moi, licenciée abusivement après mon signalement de harcèlement moral », explique son ancienne attachée parlementaire. 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

L’ARTILLERIE LOURDE AU PARLEMENT

La place du Parlement de Bretagne a été le théâtre d’une cérémonie exceptionnelle à l’occasion de la Fête nationale, ce samedi 13 juillet 2024....
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser