portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Culture

LE DÉCORATEUR-ARTISTE

Située à Tinténiac dans la zone Cap Commerce et employant quatre salariés, l’entreprise JFD Décoration est spécialisée dans la décoration et dans l’art contemporain à destination des entreprises et des particuliers. Entretien avec un chef d’entreprise-artiste, Jean-François David.

Pupille de la nation, Jean-François David connait son père chef d’entreprise jusqu’à l’âge de trois ans. Placé dans une famille d’accueil dans une ferme, il est brûlé au dos au second degré. De longs mois, l’enfant se retrouve au centre hospitalier de Nantes au service des grands brûlés. “Je n’en ai heureusement pas de souvenirs”,confie-t-il.  Après ce douloureux passage, il vit à la maison de l’enfance de Carcé, à Bruz avec de nombreux enfants et adolescents. “J’y suis arrivé à l’âge de cinq ans pour en repartir à l’adolescence.”

                        Élève-autodidacte aux Beaux-Arts de Rennes

Dans cette demeure de l’enfance, Jean-François David ne se laisse pas faire. “J’y ai appris à me battre mentalement et physiquement”, assure-t-il. Il y découvre aussi l’entraide au milieu de ces jeunes parfois perdus. “J’étais presque dans une fratrie. C’est là où j’ai connu la valeur de l’amitié. ” A la sortie de Carcé, il entre en apprentissage. “Je voulais être cuisinier. Mais je désirais une vie de famille…Ouvrant l’annuaire, j‘ai cherché un autre métier et j’ai trouvé peintre en bâtiment ! “

Dans un magasin à Rennes, le jeune apprenti découvre la décoration en faux bois et c’est le déclic ! “Cette technique m’a interpellé. Pour en savoir plus, j’ai acheté des bouquins sur les meilleurs ouvriers de France en décoration.” Puis, il décide de s’inscrire aux Beaux-Arts de Rennes en cours du soir. ” J’y ai appris à fabriquer , à réaliser des panoramiques et peindre du faux marbre, des enduits à la chaux.”

Après son apprentissage, Jean-François David devient ouvrier en peinture. ” Je m’y suis ennuyé bien vite !», assure-t-il. «Au culot, je suis entré comme peintre décorateur chez Gilles Chalmel, à Cleunay, où je suis resté six ans. J’étais motivé et bosseur.” Mais le jeune homme a la bougeotte. “J’ai trouvé le temps de me lancer dans une formation de dessinateur-métreur pour m’installer à mon compte. Je dois une fière chandelle à mon ancien patron !”

                           Décorateur de nos murs et plafonds

En 2000, Jean-François David devient patron à 30 ans ! “Pour les particuliers et les entreprises, nous proposons à nos clients des décorations contemporaines et industrielles.” A longueur de temps, Jean-François et ses équipes embellissent les murs et les plafonds des habitations et des locaux. “Nous essayons de donner de l’originalité et du raffinement en utilisant différentes matières (béton, peinture, enduit et béton). Nous sommes dans le sur-mesure au sens propre comme au sens figuré !”

Mais son entreprise ne serait rien sans sa touche artistique. ” J’essaie d’être dans la subtilité.”  Comme pour la composition d’un tableau, il observe les lieux, les lumières et la couleur avant toute intervention. “Tout est mathématique. Je recherche la proportion. La décoration est souvent une question d’équilibre où comme dans la gastronomie, il ne faut pas provoquer le dégoût. Il faut être dans la sobriété tout en interpellant l’œil de tous.”

Depuis des années, Jean-François David a acquis une certaine notoriété en Ille-et-Vilaine. Mais pour autant, il n’oublie pas l’art à proprement parlé. Il revisite aujourd’hui la technique de Pollock et du street art pour créer des œuvres délibérément modernes et très personnelles. JFD Décoration, 14 rue Françoise Leroux, 35 190 Tinténiac. Site Internet : www.jfdécoraiton.com. 02 99 53 38 41.

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire