CECI EST UN TEST 1
Actualités

LE 25 JUILLET 1926, 2 500 PÊCHEURS S’ALIGNAIENT LE LONG DES BERGES DE LA VILAINE

test2

Dimanche 25 juillet 1926, à Cesson-Sévigné, la fête et le concours de pêche de l’Union nationale des combattants sont couronnés de succès. Plus de 2500 pêcheurs s’alignent le long des berges de la vilaine. Et pendant toute la journée, de nombreuses attractions font la joie d’une foule de 12 à 15 000 personnes. « Il faut remonter bien loin jusqu’aux dernières années qui précèdent la guerre pour retrouver le souvenir d’une fête populaire aussi pleinement réussie que celle qui fut organisée, hier, dans la charmante bourgade de Cesson-Sévigné », précise le journal Ouest-Eclair. 

Dès l’aube, explique le quotidien, c’est le grand branle-bas de combat dans les rues, malgré les gros nuages noirs qui courent dans le ciel très bas. « Armés de pied en cap, des hommes s’en vont. » Place du palais, les tramways sont pris d’assaut. Les cyclistes roulent nombreux, le nez penché, le dos courbé sur leur guidon. Mais où se dirigent tous ces gens ? « À la guerre, répond le journaliste, parfaitement à la guerre et les ennemis n’ont qu’à bien se tenir.  Les victimes, elles, seront du côté adverse dans ce combat qui va se livrer aux portes de Rennes. »

Arrivé là-bas, tout le monde est à son poste. Il s’agit maintenant de préparer le terrain. Les lignes sont montées. « Des milliers de bras se détendent vers la rivière devant le restaurant de la Friture. Tranquillement assis sur l’herbe, sur le pliant ou encore debout au bord de la rive, nullement émus ni effrayés, les soldats de la grande armée des pêcheurs engagent l’affrontement. Des hommes, des femmes et des enfants espacés de 2 m à 2,50 m se livrent au plaisir de leur sport favori. «Ils surveillent leur bouchon avec une perspicace attention et, bientôt, la patience de beaucoup d’entre eux se retrouve récompensée.» Cela mord ! Huit heures et demie, M. Thébault, maître-pêcheur, a ferré une brème superbe et dorée, pesant tout près de deux livres. Ce qui lui assure la seconde place du concours de l’UNC est le trophée de l’éliminatoire du grand championnat d’ouest de pêche. Le gagnant fut Monsieur Renaud, ajusteur à l’arsenal, pour trois brèmes captées (860 grammes). 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire