7.4 C
Rennes
vendredi 3 février 2023
AccueilActualitésLAÏCITÉ : CAROLE GANDON CRITIQUE L’ATTITUDE POLITIQUE DE LA MAIRE 

LAÏCITÉ : CAROLE GANDON CRITIQUE L’ATTITUDE POLITIQUE DE LA MAIRE 

En ce dernier conseil municipal de l’année, ce lundi 5 décembre 2022, Révéler Rennes a souhaité revenir sur le sujet essentiel de la laïcité. Le mouvement macroniste est intervenu avant le vote d’un vœu proposé par le groupe Radical au sujet du combat des Iraniennes pour protéger leurs libertés.

« On ne peut pas défendre les femmes d’Iran qui se battent au péril de leur vie pour échapper au joug des islamistes ; et en même temps, être aux côtés de Sandrine Rousseau qui parle du voile islamique comme d’un embellissement», regrette Carole Gandon, leur représentante. « On ne peut pas soutenir les Iraniennes et en même temps financer des cafés-égalité où l’on invite le sociologue Fabrice Dhume, réclamant l’abolition de la loi sur le voile à l’école. On ne peut pas lutter contre un nouvel antisémitisme qui monte, et en même temps être fière d’avoir un projet adoubé par Jérémy Corbyn qui qualifie les terroristes du Hamas de mouvement ami. »

On ne peut pas s’associer à une députée, Danielle Obono, qui n’a pas pleuré Charlie.»

« Combien de temps allez-vous continuer cet exercice d’équilibriste, madame la maire ?, demande Carole Gandon. « Combien de temps resterez-vous enfermée dans des accords politiciens qui vous amènent à défendre implicitement des positions aussi hostiles aux valeurs républicaines ? Il n’est pas trop tard pour reconnaître que cet accord électoraliste n’était pas une alliance, mais bien une erreur contre nature. En réalité, cette alliance vous aliène. Vous assumez des attitudes franches et claires sur les questions d’urbanisme, de transport, ou d’habitat, mais vous esquivez sur les principes fondamentaux de notre société. Vous gardez le silence ou vous accusez vos adversaires de postures dès lors qu’ils mettent en évidence vos équivoques. »

« On ne renforce la République qu’en sortant de l’ambiguïté. Car, comme le disait une grande dame du socialisme français, “quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup !”. En réponse, Nathalie Appéré a rappelé son attachement indéfectible à la laïcité. Cet attachement ne relève pas de l’incantation, mais d’une action ancienne, déterminée, résolue, systémique “. Mais elle n’a pas pu s’empêcher de tacler Carole Gandon. « Cette laïcité est un principe de concorde plutôt qu’un chiffon rouge à agiter. Nous sommes dans des argumentaires parisiens sur une situation rennaise qui n’a pas grand-chose à voir avec ce qui a été décrit ici au conseil. »

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

DU BADMINTON AU GLAZ ARÉNA

Le badminton français sera à l’honneur du 2 au 5 février 2023 à la Glaz Arena de Cesson-Sévigné, à l’occasion des championnats de France. Un...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser