12.6 C
Rennes
dimanche 23 juin 2024
AccueilActualitésOU EN SONT LES GRANDS PROJETS DU BUDGET PARTICIPATIF ?

OU EN SONT LES GRANDS PROJETS DU BUDGET PARTICIPATIF ?

Il y a quelques mois, la ville de Rennes avait demandé aux Rennais de plébisciter de nombreux projets dans le cadre de l’opération appelée « budget participatif ». Certains sont déjà réalisés, d’autres sont en passe de l’être au cours de l’été et des études sont en cours pour un certain nombre.

Pour ceux déjà livrés, ils sont encore guère nombreux. Mais quoi de plus normal…il faut toujours un certain temps pour mettre en oeuvre les opérations. Les Rennais se réjouiront cependant de la pose de 24 marelles dans les quartiers rennais, de la création d’un jardin de quartier de l’amitié rue Vincent Auriol, de la pose de 10 cendriers dans le centre ville et de l’installation de tables de pique-niques aménagées pour personnes à mobilité réduite.

D’ici la fin du mois d’août, d’autres projets seront engagés et sont, pour le coup, beaucoup plus spectaculaires et visibles. « La ville, indique Jean-Marie Goater, adjoint à la mairie, posera cinq transats sur le quai Saint-Cyr, installera de bancs le long de la rue Canal Saint-Martin, aménagera deux espaces de basket dans la ville et dotera d’ordinateurs et d’imprimantes l’association Le Crabe Rouge. »

            Un poulailler, une fresque et un jardin participatif sur l’esplanade de Gaulle

Plus tard, à l’automne 2016, la ville envisage cette fois-ci de réaliser  un poulailler en bois, de créer des bibliothèques de rues, de dessiner une fresque murale sous le pont de Nantes, de sécuriser la piste cyclable de la rue de Saint-Malo. Mais pas seulement…La ville entend requalifier l’esplanade du Champ de Mars afin d’y développer et d’y conforter des usages de pique-nique, de détente, et de jardinage pour un montant de 160 000€.

Sur ce programme, on n’en saura pas plus. En revanche, la ville a l’air de tenir beaucoup à deux projets. Le premier  porté par l’association Bug consiste à mettre en place un réseau de réfrigérateurs accessibles à tous pour déposer ou prendre des aliments gratuitement. « A ce stade, plusieurs points doivent être résolus avant sa mise en œuvre : les règles d’hygiène, la mise en place d’un réseau de bénévoles chargés de veiller à la qualité des produits et l’installation des « frigo mix »

Pour un montant de 100 000 euros, le second projet poussera à la création des chemins pour fauteuils roulant et poussettes dans les parcs et jardins publics de Rennes. « Une première expérimentation est en cours square Antoine Jegu. Une seconde sera menée sur le parc du Thabor. Ce qui nécessitera un avis des Architectes des Bâtiments de France. »

                                      Place Hoche et lavoir de Chézy : études engagées

Mais quid des projets attendus par de nombreux habitants : le réaménagement de la place Hoche, la fontaine de la place du parlement  ainsi que la mise en valeur du lavoir Chézy ? Des études sont engagées, répond la mairie qui est assez précis sur le second programme : nous avons rencontré l’ensemble des porteurs de projet pour qu’ils puissent exprimer pleinement leur vision de la réhabilitation de ce patrimoine vernaculaire de la Ville. Lors d’une rencontre le 29 juin dernier à l’École nationale Supérieure d’Architecture de Bretagne, un état des lieux et une proposition d’aménagement ont été présentés à tous les porteurs. La Ville envisage de déposer le permis de construire avant la fin de l’année. »

IMG_0263

Quid également des jardins flottants sur la Vilaine, estimés 100 000 euros ? « Plusieurs pistes, rétorque la municipalité, sont à l’étude en lien avec le porteur de projet : des barges ou des radeaux végétalisés, des tissus permettant à la végétation de fleurir sur l’eau… Ces installations pourraient voir le jour sur la Vilaine entre la place de la République et le quai Aristide-Briand et au niveau de l’allée Marc-Elder. Des études sont actuellement menées jusqu’au printemps 2017 pour mesurer l’impact du projet sur le milieu aquatique et urbain. »

En attendant ces études, la ville entend lancer la saison 2 du budget participatif. « Dès septembre, des cafés budget seront organisés pour répondre aux questions des personnes qui souhaitent proposer un projet. » De même, des ateliers thématiques seront programmés en octobre. « Mais n’est-ce pas un peu trop tôt », se demande Paul, Rennais. « Certains projets du premier budget participatif sont mêmes pas lancés ! » Premier café le samedi 10 septembre de 9 h 30 à 12 h 30, à la Péniche Spectacle.

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

GAIA SUPPORTS

GAIA SUPPORTS S.A.R.L. en liquidation au capital de 2.000 euros. Siège social : 54, rue Carnot 35260 Cancale Siège de liquidation : 54, rue...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser