CECI EST UN TEST 1
Actualités

FERMETURE DE CENTRES DE LOISIRS POUR CAUSE D’ÉCONOMIE : CELA CHAUFFE CHEZ LES SYNDICATS !

test2

La ville de Rennes, comme toutes les autres collectivités de France, est confrontée à la hausse des prix de l’énergie. Elle va être contrainte de revoir l’organisation de ses activités afin de réaliser des économies. Chaque service devra en ce sens participer à l’effort et sera impacté par cette nécessité de sobriété. « Durant les vacances scolaires, les enfants auront accès à 10 centres de loisirs contre 14 habituellement », indique la municipalité dans un communiqué.

« De la petite section au CP, les bambins seront accueillis dans les locaux des écoles maternelles Andrée Chedid, Champion de Cicé, Gantelles, Ille, Louise Michel, Marcel Pagnol, Jacques Prévert et Volga. Les garçons et filles du CE1 au CM2 seront comme d’habitude herbergés dans les établissements Dominique Savio et Prévalaye. Les enfants habituellement accueillis dans les 4 complexes qui n’ouvriront pas cet automne et cet hiver seront admis dans des centres de loisirs de proximité. »

La mesure passe mal auprès de la section syndicale Sud Solidaires Ville de Rennes et Métropole. « L’annonce est tardive », regrette le syndicat. « La mairie n’a pas pensé à la vie personnelle de ses agents et des parents. Il n’y aura pas de place pour toutes les familles. » Le syndicat s’inquiète aussi sur les conditions de travail.  « Les employés directement touchés vont devoir établir un autre planning de travail », ajoute le syndicat. « Nous espérons que leur nouvelle organisation n’aura pas de répercussions sur leur existence.»

Infos + : SUD a exhorté la mairie à doter de polaires les agents des centres de loisirs qui travailleront sans chauffage dès les vacances.

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire