5.7 C
Rennes
vendredi 27 janvier 2023
AccueilActualitésFACE AUX URGENCES EN CRISE : PULS-MÉDECINE ÉCOUTE LES SOIGNANTS

FACE AUX URGENCES EN CRISE : PULS-MÉDECINE ÉCOUTE LES SOIGNANTS

L’une, Emmanuelle Borgnis Desbordes, est psychanalyste. L’autre, David Briard, est pédiatre, chef de service à l’hôpital Sud de Rennes. De leur rencontre est né un groupe de recherche clinique « Puls-médecine », qui à l’heure de la crise des soignants trouve toute sa justification. « Lors de nos ateliers, 4 par an, des médecins viennent parler de leur pratique et de leur difficulté à accueillir sereinement leurs patients. Ils évoquent leur lassitude et aussi parfois leur mal-être », explique la psychanalyste.

Dire tout haut ce qui ne va pas

Un jour, un urgentiste annonce son départ de l’hôpital pour devenir commerçant. Un autre matin, une infirmière rappelle le manque de moyens humains de son service. « Nos ateliers cliniques sont l’occasion d’échanges sur des situations toujours singulières. Ils invitent les soignants à transmettre leur expérience du terrain et à décrire ce qui leur arrive », ajoute Emmanuelle Borgnis Desbordes.

De ces échanges naissent parfois des solutions. Mais de ces rencontres surgit aussi ce qui n’avait pas été repéré ou dit jusque-là ! Mais à l’heure de l’effondrement hospitalier, Puls-Médecine va cette année bien plus loin en orientant ses travaux et ses réflexions sur les services de l’urgence. « La pandémie a eu un « effet zoom » sur une crise déjà là : celle de la médecine. Si les soignants ont été particulièrement sollicités au moment le plus dur de la Covid, et jusqu’à l’épuisement parfois, nous assistons aujourd’hui à une désertion de plus en plus accrue des personnels de santé ».

Las, des médecins remettent en cause leur choix professionnel, leur vocation. « Les exigences d’efficacité et de performance dans le domaine du soin tendent désormais à occulter ce qui faisait sens dans l’engagement », précise David Briard. Contre ce sentiment d’abandon, le rôle de « Puls-médecine » devient plus que d’actualité. « Notre association fait le pas de côté », indique Emmanuelle Borgnis Desbordes. « Elle se veut un lieu de rencontre et d’écoute des praticiens, pressurisés par un temps imposé, broyés par les protocoles et pire, sommés de rendre des comptes sur la moindre de leur action ».

Refaire du lien et redonner du sens

Contre l’isolement, contre les motifs d’insatisfaction, Puls-médecine veut refaire du lien entre les soignants, saisir les urgentistes. « Nous donnons la parole aux professionnels de santé, en première ligne dans les services, pour connaître ce à quoi ils sont soumis ». Loin des directives administratives, des dénis, Puls-médecine remet du sens dans l’action médicale en proposant aux praticiens des ateliers cliniques, de nombreuses Newsletters, des articles et un colloque annuel. Toutes les informations et les liens d’inscription sont consultables sur un Blog : https://www.pulsmedecine.com. 

 

Infos + : Sur le thème de l’urgence, un grand colloque aura lieu le 9 juin 2023 à la fac de droit de Rennes de 8 h à 17 h 30 : « L’urgence, la solitude et l’administration du soin ». Les prochains ateliers — ouverts à tous — auront lieu le mercredi 1er février sur le thème de la « Tyrannie de la demande » et le mercredi 29 mars 2023 sur le thème : « Refus, renoncements, rejets ». Lieu : Rez-de-jardin, salle Conf A, Hôpital Sud/Métro Bulgarie. Horaires : 20 h 30 – 22 h 30. Inscriptions sur le Blog https://www.pulsmedecine.com ou [email protected][email protected] 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

LE PARCOURS DE LA MANIF

Une manifestation contre la réforme des retraites aura lieu le 31 janvier 2023 dans le centre-ville de Rennes, à partir de 11h. Mais le...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser