CECI EST UN TEST 1
Actualités

EXPULSION DES DERNIERS MIGRANTS DU GYMNASE DE LA POTERIE

test2

Les migrants du gymnase de la Poterie étaient encore une poignée sur les lieux. Les forces de l’ordre les ont expulsés « dans le calme » au petit matin, ce mercredi 30 mars 2022, sous les yeux des passants et de quelques membres d’associations d’aides aux réfugiés. « Les 10 personnes présentes dans l’édifice au moment de son évacuation ont reçu une convocation pour permettre l’étude de leur situation », explique la préfecture dans un communiqué. 

Avant l’intervention, l’État avait demandé aux collectifs d’aides aux migrants de fournir un décompte nominatif des individus encore au gymnase de la Poterie. « Une liste de 81 hommes et femmes a ainsi été transmise le 9 mars 2022 », ajoute le préfet. Elle a permis à la préfecture d’Ille-et-Vilaine de contacter 69 migrants, dont 17 demandeurs d’asile et 52 personnes en situation de vulnérabilité et de leur trouver des solutions adaptées (dispositif national d’accueil, hébergement d’urgence) dans les meilleurs délais.

En complément, la municipalité rennaise a promis d’assurer l’accueil de 12 personnes, en sus des personnes déjà mises à l’abri depuis janvier (48 occupants, dont 41 demandeurs d’asile). Depuis la mi-janvier, ces expatriés vivaient dans le gymnase. Ils y ont été jusqu’à 130 simultanément dans des conditions précaires. L’intervention a été rendue possible grâce à une décision prise par le tribunal administratif le 25 mars. Ce jugement accordait le concours de la force publique à la ville de Rennes, pour mettre fin à l’occupation illégale du complexe sportif dont il est propriétaire. 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire