"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Commerces

EXPOSITO : LE SALON DE LA RUE PENHOËT

Ecrit par Dragan Brkic

Les salons de coiffure sont nombreux dans la cité rennaise. Tout le monde y trouve son compte, avec des prix variés. Mais depuis quelques années l’on ressent une certaine difficulté dans le métier. Les causes sont multiples : la morosité économique, les manifestations, la concurrence des salons des grands centre commerciaux, la course au bas prix, la difficulté à fidéliser des salariés qui veulent qui veulent partir sous d’autres cieux, vers le soleil et de meilleurs salaires…

                                                     La coiffure, un art de l’élégance

Au début des années 80, le salon était tenu par une certaine Madeleine, qui possédait aussi un autre commerce au bas de la Barre Saint-Just. La coiffeuse avait un apprenti, Charles-Philippe qui reprit le commerce dans cette décennie à l’époque où les coiffeurs faisaient florès. C’est à ce moment qu’arriva Carole Joubert, en tant que salariée également. Elle reprit par la suite l’affaire et la développa…Serti dans le quartier Saint-Anne en pleine mutation, son salon Exposito ne passe pas inaperçu aux yeux des Rennais qui s’aventurent dans la petite rue commerciale de Penhoët.

Le salon Exposito a trouvé une nouvelle formule d’agencement. “Il y a 12 ans, nous étions plutôt dans une décoration mêlant l’inox, le blanc, le rouge et les lumières colorées. Nous avons ressenti le besoin de tout changer”, explique la coiffeuse, Carole Joubert. “Nous avons aujourd’hui apporté par le noir une ambiance plus cosy, de studio. La discrétion par la couleur noire plaît beaucoup à la clientèle. Derrière notre façade, nos clients peuvent voir sans être vus…”, poursuit-elle.

                                                       L’importance de l’agencement

“Bien sûr, on ressent une certaine crise depuis quelques années. Mais notre salon reste sur ses acquis. Nous avons toujours besoin d’exercer un travail de haute qualité avec une inspiration des techniques anglo-saxonnes”, dit Carole. Ici, la coiffure est mixte. “Si la coupe garçons peut paraître simple à réaliser, il n’en demeure pas moins que les salariés s’y attachent avec une application mesurée. Chaque millimètre, chaque excès de touffe est scruté de très, très près… Avec les femmes, avouons-le, c’est une tout autre histoire. On rentre dans une dimension esthétique et féminine avec ces élégantes en recherche de relooking. Il s’agit de travailler finement sur les mèches, les couleurs, le dégradé, l’ampleur, l’esthétique qui embellit le visage, change le corps, l’âme, qui étonne…”Exposito, rue de Penhoët, Rennes. Fermé le lundi toute la journée, Ouvert le mardi de 09h00 à 19h0à, le mercredi et jeudi de 09h00 – 19h 00, le vendredi  de 09h00 à 20h0à, le Samedi de 09h00 à 18h00. Espace d’exposition temporaire et permanent.

 

 

A propos de l'auteur

Dragan Brkic

Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

Laisser un commentaire