CECI EST UN TEST 1
Actualités

DISPARITION DE CÉLINE : UNE INFORMATION JUDICIAIRE OUVERTE

test2

Le dimanche 14 mars, Céline Vervaele, née le 22 juin 1992 et domiciliée à Rennes, est déclarée disparue par son compagnon. La veille, dans l’après-midi, elle avait quitté le domicile du couple rue Eugène Pottier,  sans y revenir, et ce, sans moyen de paiement, ni téléphone. Immédiatement, une enquête était confiée à la sûreté départementale de Rennes sous l’autorité du parquet.

D’après les informations recueillies par les enquêteurs, Céline Vervaele était avec son conjoint depuis huit ans mais son couple battait de l’aile. Non sans raison, la jeune femme dans une lettre laissée à son compagnon le vendredi 12 mars 2021 annonçait une relation sentimentale avec un autre homme.

Eu égard  à ce contexte, des vérifications ont été faites auprès du compagnon de Mme VERVAELE, qui n’est pas connu, comme elle-même, de l’institution judiciaire. Elles n’ont révélé, en l’état, aucun élément l’associant à cette disparition”, explique le Procureur de la république, Philippe Astruc.

Faute de la retrouver, des recherches opérationnelles coordonnées par le Directeur départemental de sécurité publique d’Ille et Vilaine ont été conduites en mobilisant des moyens importants. Elles ont permis de fouiller plusieurs parcelles de la zone naturelle de la Prévalaye sur la commune et de sonder la Vilaine sans apporter d’éléments à l’enquête.

Le 16 mars, un appel à témoin a permis de recueillir le témoignage circonstancié d’une personne reconnaissant Céline comme étant la jeune femme qu’elle avait pu prendre en auto-stop je jour-même sur la commune de Saint Grégoire. “Ce témoignage n’a pour l’heure pu être corroboré par d’autres éléments accréditant avec davantage de certitude une disparition volontaire”, convient le procureur.

Pour l’heure, les causes de la disparition de Céline Vervaele ne sont donc pas connues et plusieurs hypothèses demeurent. Une information judiciaire confiée à un juge d’instruction de Rennes a été ouverte le jeudi 1er avril 2021 sous la qualification d’enlèvement et séquestration afin de poursuivre les investigations et recherches dans un cadre plus adapté. La Police judiciaire est désormais saisie. Les personnes disposant d’informations sur cette disparition peuvent contacter la police nationale au 02 99 79 87 87.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire