"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités

DEUX NOUVELLES ÉCOLES EN 2023

Ce lundi 8 octobre 2018, le conseil municipal de Rennes a voté à l’unanimité en faveur de la construction de deux nouvelles écoles dans les quartiers Baud-Chardonnet et Maurepas de 26 classes, soit un investissement total de 27 millions €. “Nous tenons notre engagement de préparer l’avenir en offrant aux petits Rennais une éducation de qualité”, a confié la maire de Rennes, Nathalie Appéré.

A Maurepas, au nord du jardin Arc en Ciel, à proximité de la place Europe et non loin du boulevard Rochester, le nouveau groupe scolaire comprendra14 classes (maternelle et primaire), sur un terrain occupé aujourd’hui par des immeubles de logements sociaux. “Avec l’ouverture de cette nouvelle école, on rééquilibrera les effectifs à 400 élèves dans chaque groupe scolaire du quartier de Maurepas”, note Nathalie Appéré, la maire sur le site de la ville.

                                                            Que de temps perdu !

Dans le nouveau quartier en construction Baud-Chardonnet, à l’Est de la ville, la nouvelle école de 12 classes (maternelle et élémentaire) sera elle construite près de la future place centrale commerçante et de la future crèche publique. Pour les élus communistes, il s’agit d’une “manifestation de l’ambition éducative et de proximité des services publics dans notre ville”. A droite, en revanche, Antoine Cressard regrette le temps perdu. “Il aura fallu attendre 2018 pour que le groupe scolaire Baud-Chardonnet soit mis sur les rails. Or, les premiers habitants sont arrivés en 2017. Ils vont donc attendre plusieurs longues années pour scolariser leurs enfants sur le quartier. A terme, le risque est grand que les rennais délaissent ou ignorent ce quartier car il sera dépourvu d’équipements pendant trop longtemps. Il serait donc souhaitable de se concentrer sur la réduction des délais entre l’accueil des habitants et l’ouverture des équipements plutôt que de communiquer à tout va sur le futur “Rennes les Bains”. La ville prévoit en effet l’aménagement  des bords de Vilaine.

La pollution des sols : “La ZAC Chardonnet Baud est une ancienne friche industrielle qui au cours du XXème siècle a accueillie des industries textiles, une fabrique de savon, une autre de produits pétroliers et des ateliers de mécanique et des sociétés de transports…”, explique Antoine Cressard. “Tout cela a laissé un sol lourdement pollué en métaux lourds, hydrocarbures, solvants et j’en passe. Alors certes, en 2010, des travaux de dépollution en sols profonds ont été entrepris sur la ZAC mais aujourd’hui la perspective de la construction du groupe scolaire nous oblige à̀ redoubler de vigilance. Nous souhaiterions avoir des précisions sur la question des pollutions présentes sur le futur site choisi pour l’école. Est-ce que des risques demeurent ? Ne faut-il pas prévoir de nouveaux travaux de dépollution pour sécuriser le site une fois pour toutes ? On évitera ainsi la malheureuse déconvenue du pole éducatif de la Courrouze qu’il a fallu déplacer sur un autre site moins pollué, entrainant un retard dans la livraison de l’équipement de plusieurs années.” Nathalie Appéré s’est voulue rassurante.

Phrase du jour : “Il est bien plus aisé d’apprendre la protection de l’environnement on le fait dans un bâtiment exemplaire en la matière.” Mathieu Theurier, porte-parole écologiste.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire