5.2 C
Rennes
vendredi 1 mars 2024
AccueilActualitésDÉCÈS DE MICHEL LE MILINAIRE : UNE LÉGENDE DU FOOT S’EN VA

DÉCÈS DE MICHEL LE MILINAIRE : UNE LÉGENDE DU FOOT S’EN VA

Michel Le Milinaire est décédé dans la nuit du 1er au 2 décembre, à l’âge de 92 ans, à Rennes, où on le croisait parfois rue Vasselot. Né le 7 février 1931, à Kergrist-Moëlou, il fut joueur du Stade lavallois. Il en est devenu entraîneur en 1964 par l’éducation physique. Réputé clairvoyant, avec un sang-froid exemplaire, il aimait le dialogue. Il est à l’origine de l’ascension de son club du championnat régional en division 1 et à la coupe d’Europe, lors de la saison 1983-1984. À tel point que les dirigeants lavallois avaient déclaré tout de go : si « Mimi » décidait d’arrêter, l’équipe ne repartirait pas !

Meilleur entraîneur de Division 1en 1979 et 1983 par France football.

Le « prof » ou encore le « sorcier » des Tangos était souvent comparé à Guy Roux. En 1992, après 24 ans de bons et loyaux de service, l’homme de gauche et humaniste était écarté de la cité mayennaise. Il rejoignait le Stade rennais jusqu’en 1996. « En 1993, Michel Le Milinaire a pour mission de ramener le club en première division », explique le site Rouge Mémoire. « En seulement une saison, l’ancien coach lavallois remporte son défi en s’appuyant sur une équipe mixte entre briscards (Rousseau, Denis, Ribar ou Roux) et jeunes prometteurs (Huard, Gourvennec, André ou Wiltord). En 1994/1995, il se repose sur le même « 4-4-2 » dans lequel s’intègre les anciens Marseillais Rousset, Fugier et Thomas ainsi que les Suisses Ohrel et Grassi.»

Avec une attaque régulièrement efficace, le SRFC connaît une année sans stress. «La saison est marquée par des coups d’éclat à domicile (5-0 contre Caen, 5-1 contre Martigues et 4-0 contre le Paris SG). Le Milinaire remporte son second défi, celui de mettre fin à l’ascenseur du club entre D1 et D2. En 1995/1996, les jeunes ont atteint leur plénitude et le Stade rennais décroche sa qualification pour la Coupe Intertoto. En héros, le coach passe alors le flambeau à son adjoint Yves Colleu. » Ce samedi 2 décembre, lors de Laval — Grenoble, match de la 16e journée de Ligue 2, les supporters lui rendront grâce par une minute d’applaudissements. Ils auront sans doute en mémoire l’exploit face au Dynamo Kiev (1-0, 0-0 à l’aller), en 32e de finale retour de la Coupe de l’UEFA. Un hommage sera aussi rendu au Roazhon Park, le samedi 9 décembre. 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

PARIS OU NICE : UNE FINALE AVANT L’HEURE

Ce vendredi premier du mois, le destin a joué un (sale) tour aux Rennais. Le tirage au sort de la coupe de France les...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser