15.9 C
Rennes
jeudi 11 juillet 2024
AccueilActualitésDÉBUT D’INCENDIE AUX PORTES DE LA CATHÉDRALE

DÉBUT D’INCENDIE AUX PORTES DE LA CATHÉDRALE

« Il était 2h30 du matin dans la nuit de jeudi à vendredi », explique le père Erwan Delahaye sur la page Facebook de la cathédrale de Rennes. « Cela tambourinait à la porte du presbytère et le téléphone sonnait. Il y avait un feu de poubelle devant une porte de la cathédrale… » Réveillé en sursaut, le curé a lui-même constaté les dégâts durant la nuit (un trou dans une des portes). « En attendant un agent de sécurité qui n’est pas venu, j’ai veillé pendant deux heures trente », ajoute-t-il.  « Il faut savoir tout faire quand on est curé ! « 

Sur les lieux, derrière l’édifice religieux, les pompiers sont rapidement intervenus pour maîtriser le sinistre. Ils sont restés pendant moins d’une heure. Heureusement, il n’y a peu de dégâts et peu de blessés. Le conservatoire régional des monuments historiques a toutefois décidé de porter plainte.  L’enquête a été confiée à la police judiciaire saisie par le Procureur de la République de Rennes.

Le début d’incendie a provoqué beaucoup de réactions. « Avant tout, je salue la bienveillance de cette employée de restaurant qui a alerté les sapeurs-pompiers », a expliqué Charles Compagnon, candidat de la droite rennaise aux municipales. « Elle a certainement permis de sauver la Cathédrale du feu. Un hommage appuyé devra lui être rendu lors du prochain Conseil municipal. »

Pour Charles Compagnon, cet évènement doit nous « rappeler à quel point le dévouement de nos forces de sécurité nous est essentiel et doit être encouragé sans relâche dans l’exercice de leurs missions. Ce triste évènement, heureusement aux conséquences mineures, nous rappelle la problématique des jeudis soirs à Rennes qui cumulent les incidents en tout genre. La sécurité est devenue un enjeu majeur à Rennes. Depuis trop longtemps, les Rennais sont victimes du manque de volonté politique des élus socialistes et écologistes. »

« L’intérêt des Rennais est sacrifié sur l’autel de leurs accords électoraux qui ont empêché le développement du dispositif de vidéo protection et le renforcement des effectifs de la police municipale et de leurs moyens. » Même son de cloche chez Carole Gandon, candidate en Marche. « Nous déplorons cet acte de vandalisme. (…) En ces temps difficiles où se sont multipliées les dégradations de lieux de culte, il est nécessaire de rappeler les valeurs républicaines de tolérance et de laïcité autant que la nécessité de garantir l’ordre et la tranquillité publique. »

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

1 commentaire

  1. Il y avait déjà eu ce genre d’incidents à l’église Saint-Germain il y a 2 ans…
    https://place-saint-germain-rennes.blogspot.com/2018/05/mysterieux-incendies-autour-de-leglise.html
    Finalement, des ivrognes désœuvrés ont été interpelés…
    Inutile de monter les choses en épingle, et tenter d’en rajouter sur le « tout-sécuritaire » en accusant la « gauche » trop facilement comme on le voit dans votre article en cette période électorale… C’est pénible à la fin…
    Et merci pour votre travail ! 😉

// Dernières nouvelles publiées

DE BÉDÉE À LA FINALE DE L’EURO 2024 : LE PARCOURS D’UN ARBITRE BRETON

Un Breton en finale de l’Euro ! C’est officiel : François Letexier a été désigné comme arbitre principal de la finale de l’Euro 2024 de football,...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser