CECI EST UN TEST 1
Actualités

COVID-19 ET URGENCES DÉBORDÉES : UN PLAN BLANC DÉCLENCHÉ AU CHU

test2

En Bretagne, le taux d’incidence est en hausse avec 140 cas pour 100 000 habitants au 23 novembre et 165 en Ille-et-Vilaine ; sur la Métropole rennaise, il a augmenté de plus de 205 % passant de 59 / 100 000 le 26 octobre à 179,4 / 100 000 le 23 novembre.  La forte reprise de l’admission de patients COVID a incité le CHU à déclencher son plan blanc, (niveau 2 de son plan de mobilisation interne). “Il permet de mobiliser des capacités d’hospitalisation et des ressources humaines pour répondre aux besoins d’hospitalisation”, explique la direction de l’établissement hospitalier. “Le cas échéant, il engagera des reports de programmation  chirurgicale si la situation devait s’aggraver.”

Le CHU a réactivé sa cellule de crise hebdomadaire et les réunions de coordination territoriale en lien avec l’ARS

Par ce plan blanc, l’établissement hospitalier a porté les capacités de réanimation adulte de 65 à 69 lits (16 lits maximum pour la prise en charge des patients Covid, 53 lits de réanimation non Covid, 4 lits de réanimation non Covid). Cette activation est accompagnée par la mobilisation éventuelle d’autres services pour la prise en charge des patients COVID. “Hier, 23 novembre, 45 patients COVID étaient hospitalisés dont 18 patients en soins critiques (réanimation et unités de surveillance continue). Pour mémoire, le 10 novembre dernier, le CHU comptait 22 patients COVID : le nombre de patients COVID confirmés hospitalisés au CHU a donc doublé en l’espace d’une quinzaine de jours”, précise Véronique Anatole-Touzet, directrice générale du CHU. 

Ce plan blanc est aussi justifié par une forte augmentation de l’activité aux urgences. “Une hausse des passages de +9% avait déjà été constatée entre l’été 2019 et 2021. Elle s’est particulièrement accentuée depuis le mois de septembre – octobre dernier (+18% en septembre, +14%* en octobre) portant le nombre de passage à 180 avec des pics à 200 au lieu de 165”, ajoute le CHU. “Entre le 1er et le 22 novembre 2021, 7 à 8 par jour l’ont été pour une suspicion Covid, soit 161 sur la période de référence.”

Face à cette augmentation d’activités, le CHU veut montrer son engagement. Il prépare l’ouverture, en janvier 2022, d’une nouvelle unité pour accroître sa capacité d’hospitalisation post-urgences et contribuer ainsi à fluidifier le parcours des patients admis aux urgences. “Face à l’augmentation récente et forte de l’activité, le CHU renforce l’équipe du service d’urgences adultes à hauteur de 12,3 équivalents temps plein (infirmières, aide-soignant, brancardier)”, tient à préciser la direction. Dans le même temps, des mesures complémentaires ont été prises comme la mise en place d’un 2ème scanner aux urgences… 

 

Le point sur la vaccination au CHU. 4000 professionnels sont éligibles au rappel à ce jour, 6000 seront éligibles à fin décembre. Au 23 novembre, 1500 professionnels sont vaccinés de leur 3eme dose sur le centre de vaccination de l’établissement. Jusqu’au 17 décembre, 600 créneaux seront ouverts chaque semaine avec des taux de réservation en très forte hausse (100% pour la semaine cours, 80% pour la semaine suivante puis 50%.)  Le CHU a également engagé le rappel de vaccination de ses patients ne pouvant se rendre dans un centre dédié et celui de ses résidents. 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire