"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Faits divers

COUP DE COUTEAU DEVANT LES GAUMONT : CE N’ÉTAIT PAS DU CINÉMA !

Fumant leur cigarette, devant le restaurant Le Bistrot, les deux jeunes femmes n’en reviennent toujours pas. “On passait une soirée tranquille”, confie l’une d’elles. “On a entendu quelqu’un crier : il m’a planté !” A deux pas d’elles, les serveuses de l’établissement, finissant leur service, en disent un peu plus. “Un grand black est arrivé avec deux personnes autour de lui,” affirme l’employée. “Il était ouvert au cou.”

Le Gaumont ce soir était toujours en activité. 

“J’ai juste vu un monsieur d’une trentaine d’années s’asseoir sur ma terrasse”, ajoute la seconde. “Déjà touché, il a dit à un homme avec un couteau : viens, tu ne me fais pas peur ! Il est resté sur la terrasse et ses amis sont venus nous demander un torchon pour panser sa plaie. On n’en sait pas plus.”

Vers 22 heures, place du Général de Gaulle, ce 18 septembre 2018, une rixe aurait eu lieu entre plusieurs individus devant le cinéma puis dans le hall du Gaumont. Deux hommes âgés d’une trentaine d’années auraient été blessés par arme blanche. Mais d’après nos informations recueillies sur place, leurs jours ne seraient pas en danger. Ils ont été conduits au CHU par les pompiers rennais et un véhicule du SMUR médical. 

Sur place, les policiers à bord de deux véhicules (selon une témoin) ont procédé à l’interpellation de l’auteur présumé des coups. Ils ont visiblement fait usage de gaz lacrymogènes. Après l’altercation, la directrice du Gaumont présente sur place ne voulait pas faire de commentaires. “On fait le point et on s’occupe pour l’heure de nos employés et de nos clients.” L’activité du cinéma a visiblement repris après l’altercation. 

Cet été, un homme avait été été poignardé dans le dos sur la même place.”L’esplanade Charles de Gaulle commence à devenir un lieu préoccupant”, avait déclaré le procureur Emmanuel Razous dans les murs du tribunal correctionnel de Rennes, le mardi 7 août 2018 (source : Ouest-France). Une enquête est en cours, confiée aux services de police.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire