12.8 C
Rennes
jeudi 30 mai 2024
AccueilActualitésCONTRE NANTES : LES RENNAIS FONT CHAVIRER LE STADE

CONTRE NANTES : LES RENNAIS FONT CHAVIRER LE STADE

Quel match ! Pour les supporters rennais habitués à la défaite ces derniers mois, aux mines glacées de Christian Gourcouff et de René Ruello, ils en ont eu enfin pour leur argent ! Ils ont eu du jeu, de l’engagement, des occasions, des buts, des cartons, deux clappings, bref du spectacle. Rennes a remporté le derby de l’Ouest sur le score de 2 à 1 devant 26 000 spectateurs.

Dans une ambiance électrique, les Rennais ont trouvé le remède pour faire chavirer le Roazhon Park. Ils ont été les acteurs d‘une vraie et belle dramaturgie. Ils ont renoué avec l’envie de gagner, de se battre contre des Nantais loin d’être toutefois passifs. « On ne pouvait rêver mieux pour un classico breton ! C’était un excellent match », résumait un supporter dans les travées rennaises.

                          Khazri impérial, Gourcuff magistral !

Dès les premières minutes, les Rennais partaient au combat, sans retenue, au point de recevoir le premier carton jaune de la rencontre (Hamari Traoré (3e). Mais qu’importe la cavalerie rennaise était en marche. Elle partait à l’assaut des cages nantaises et manquait par deux fois de marquer deux buts, en première mi-temps. Benjamin Bourigaud loupait de peu la lucarne et Khazri était dévié in extremis par un Nantais.

Ce n’était que partie remise. En seconde mi-temps, Khazri, sur une passe de l’excellent Gourcuff, trouvait le but nantais à la 52e minute. Toutefois, quelques minutes plus tard, les Nantais revenaient au score sur penalty. Mais il était écrit que Rennes ne rentrerait pas au vestiaire sans enflammer les supporters. Khazri, encore lui, trompait le Nantais Tatarusanu à la 88e minute.

Malgré quelques échauffourées après le coup de sifflet final, les supporters rennais avaient le droit à deux clappings ! « On est chez nous », criait Khazri aux fans rennais. Des soirées comme ce derby, on en redemanderait presque ! 

 

Ousmane Dembelé. L’ancien Rennais, actuellement en convalescence au FC Barcelone, était samedi soir sur la pelouse du Stade Rennais. Il a donné le coup d’envoi du derby. 

La réaction de Sabri Lamouchi. « Au-delà de la minute à laquelle on marque, c’est la détermination de mon équipe qui a bien débuté la rencontre, bien terminé la première période en se créant deux-trois occasions importantes, que je retiens. Après avoir ouvert le score, on a reculé. On n’a pas réussi à conserver le ballon, le doute s’est installé. Ils sont revenus au score. Le sens du sacrifice m’a beaucoup plu. Au final, c’est une victoire difficile mais méritée. Je suis très heureux pour les joueurs. Ça me permet de continuer à travailler dans la sérénité même si elle ne dure pas très longtemps dans le football. J’ai senti une âme dans ce stade. J’ai apprécié. J’ai eu un accueil chaleureux. On a tout pour faire quelque chose d’intéressant ici avec des gens passionnés. » 

Le Tifo du kop rennais. « Mais qui était sur le Tifo ? », demande Christophe à son fils. « C’est Joker de Batman ! » Le Joker est un personnage apparu dans Batman #1 en 1940. Il est le pire ennemi du super-héros Batman ! Rien à voir avec le football, mais il représentait sans doute les Canaris, les pires ennemis des Rouge et Noir !

Les tweets du soir

La feuille du match. J14. Stade Rennais F.C. / Nantes : 2-1 (0-0). Arbitre. M.Buquet. RoazhonPark. 26.149 spectateurs. Buts : Wahbi KHAZRI (52e), Emiliano SALA (72e), Wahbi KHAZRI (88e). Avertissements : Hamari TRAORE (3e) – Préjuce NAKOULMA (31e) – Léo DUBOIS (40e) – Nicolas PALLOIS (51e) – Diego CARLOS (59e) – James LEA-SILIKI (67e) – Adrien THOMASSON (81e) – Wahbi KHAZRI (90e). Expulsion : Nicolas PALLOIS (57e). Stade Rennais F.C. : Tomas KOUBEK, Hamari TRAORE, Jérémy GÉLIN, MEXER, Mehdi ZEFFANE , James LEA-SILIKI (puis Thomas BRANDON), Benjamin ANDRÉ, Benjamin BOURIGEAUD, Adrien HUNOU (puis Romain DANZÉ) – Wahbi KHAZRI, Yoann GOURCUFF (puis Joris GNAGNON). FC Nantes : TATARUSANU, DIEGO CARLOS, LIMA (puis DIJDJI), PALLOIS, DUBOIS, ILOKI (puis AWAZIEM), THOMASSON (puis GIROTTTO), TOURE, RONGIER, SALA, NAKOULMA. Entraineur : Claudio Ranieri

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

CE WEEK-END : UNE GUINGUETTE GOURMANDE DANS UNE CHAMPIGNONNIÈRE

Le week-end du 1er et 2 juin, laissez-vous tenter une expérience inédite et festive à Pacé. La champignonnière bio Amyco, en collaboration avec la...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser