CECI EST UN TEST 1
Actualités

CHRONIQUE D’UNE SOMBRE VIOLENCE CONJUGALE 

test2

À Melesse, au nord de Rennes, le 10 mars 2022, vers 3h45, un homme se dispute avec sa compagne pour un joint de cannabis. Il la blesse à la main, au visage et au cou avec une lame de 12 cm. Alertés par la fille du prévenu, les gendarmes se rendent sur place et interpellent l’agresseur avec un fort taux d’alcool dans le sang.

Devant le tribunal, l’inculpé déjà connu pour alcoolémie au volant, port d’arme, menaces de mort et notamment une violence sexuelle sur conjoint semble affaibli.  Il reconnaît, mais minimise les faits. « Je ne suis pas méchant. Je dispose toujours un d’un couteau sur moi pour manger le midi ! » confie le prévenu. 

«L’alcoolisme est un véritable fléau»

Dans cette affaire, la procureure dénonce un contexte inquiétant, noyé dans la boisson et la drogue. Elle craint une réitération des faits devant le passé judiciaire de l’accusé.  Avocate de la défense, Maître Franziska Mosimann souligne la personnalité particulière du prévenu, adepte du cannabis et à l’alcool, sous tutelle et sortant d’un service psychiatrique.

Le tribunal condamne Michael Rodriguez à la peine de 18 mois d’emprisonnement, dont 9 assortis d’un sursis probatoire avec l’obligation de suivre des soins en addictologie. Les magistrats prononcent également une interdiction de contact avec la victime et de porter une arme pendant 3 ans.

 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire