CECI EST UN TEST 1
Archives Sorties

CHÂTEAUGIRON : LES POMPIERS SAUVENT LES OEUVRES D’ART !

test2

Les victimes des inondations sont souvent nombreuses à dire. “J’ai tout perdu ! Je n’ai plus de télé…”, se plaignent beaucoup. Mais rarement l’on a vu une action généreuse des sauveteurs pour sauver des œuvres d’art… A Châteaugiron, près de Rennes, trois pompiers ont mis hors de l’eau les œuvres d’art d’une artiste reconnue, Claudine Brusorio. L’opération exceptionnelle est à saluer !

 

Dans la nuit de lundi à mardi dernier, l’artiste s’est réveillée vers deux heures du matin. “Je n’ai presque pas dormi”, explique-t-elle. “Je guettais la rivière Yaigne parce que ce n’est pas la première fois qu’elle monte rapidement.” Au milieu de la nuit, dans son lieu d’exposition, Claudine Brusorio commence à poser sur une petite estrade ses nombreuses sculptures. “J’espérais que l’eau reste dans la partie basse de mon atelier.”

Mais à huit heures du matin, l’artiste et une amie n’arrivent plus à gérer. “On a commencé à éponger dans le petit atelier. Mais plus on épongeait, plus cela montait…. C’était comme les marées au Mont-Saint-Michel. L’eau est montée rapidement. Elle a envahi totalement nos deux ateliers et la chapelle d’exposition.  On ne pouvait rien faire. Le lit de la rivière passait dans la maison.” Devant la situation presque ingérable, Claudine décide d’appeler les pompiers. “Ils ont été hyper sympas. Ils étaient assez fiers de monter toutes les sculptures à l’étage de ma demeure, soit une trentaine en bronze et en marbre.”

Installée depuis une trentaine d’années, Claudine Brusorio propose un travail épuré, contemporain, sans trop de détails. Deux de ses œuvres n’ont pas été sauvées. Elles étaient posées sur des tonneaux. L’une en marbre est cassée et l’autre est ébréchée. Pour tout savoir sur l’artiste : Claudine Brusorio 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire