14.8 C
Rennes
dimanche 26 mai 2024
AccueilActualitésVÉLO : LES ZIGOUIGOUIS DE LA PLACE DE BRETAGNE

VÉLO : LES ZIGOUIGOUIS DE LA PLACE DE BRETAGNE

Pas toujours facile de construire des pistes cyclables dans notre bonne ville. Il y a les automobilistes qui pestent contre l’emprise des cyclistes sur les voies de circulation. Il y a aujourd’hui les cyclistes qui râlent contre les aménagements de la place de Bretagne. « La nouvelle piste bidirectionnelle est mangée au quart par les socles des feux tricolores », expliquaient les membres de Rayons d’action dès le 11 juin dernier sur les réseaux sociaux. 

« Rennes ne peut pas faire des essais avec des usagers pour éviter de telles erreurs qui nous coutent de l’argent », ajoute Nathalie, une cycliste rennaise. Mais pour la ville, la destruction des îlots dangereux ne coutera pas un sou, dixit notre élue écologiste, Sylviane Rault, dans les colonnes de notre quotidien Ouest-France. « Tout cela devra être revu pour améliorer la sécurité des vélos », a-t-elle précisé elle aussi très présente sur le réseau social. 

A l’annonce de cette nouvelle, l’élu de l’opposition Bertrand Plouvier s’insurge encore une fois contre la décision de la ville. « Casser pour refaire ? Concertation et écoute auraient évité ce gâchis ! Cette place a été refaite cinq fois en huit ans… », dénonce-t-il. Toutefois il n’est pas aussi radical que David, un Rennais visiblement agacé par les chantiers à répétition sur la place de Bretagne. « Lançons une pétition contre l’arrêt de tous travaux à cet endroit », ironise-t-il. 

L’affaire fait aussi sourire. « Ce sont des bisbilles entre écolos ! », dit l’un. « Les uns (la municipalité rennaise) veulent bien faire sous la pression de leurs amis cyclistes et les autres (association de vélos) dénoncent leurs actions ! On n’y comprend plus rien…. En revanche quand il s’agit d’automobilistes, on s’en moque royalement. Il y a deux poids, deux mesures dans cette ville. On ne peut pas opposer les usagers entre eux… »

Mais au moins cette cabale médiatique a le mérite de mettre le doigt sur des aménagements cyclistes parfois difficiles à comprendre.. »Le pire n’est pas encore ces îlots. On peut les éviter…Le plus dangereux, c’est lorsque vous venez du boulevard de la Tour d’Auvergne. Vous êtes obligés de passer d’une piste cyclable à la route. A cet endroit, je me fais toujours de belles frayeurs…quand je ne manque pas de bousculer un piéton. » Les choses se sont améliorées depuis peu…

Jusqu’à il y a quelques jours, la piste cyclable arrivait directement sur la route. Les choses se sont améliorées. Reste le poteau au milieu…

 

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

ATTOUCHEMENTS SEXUELS SUR MINEURS : REMOUS DANS LE MONDE DU KAYAK BRETON

Le 26 mars 2024, un parent se présente à la gendarmerie de Bruz. Devant les militaires, il dénonce des agressions sexuelles commises sur son fils...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser