24 C
Rennes
vendredi 19 juillet 2024
AccueilActualitésC’ÉTAIT NOTHEAUX… MATIC

C’ÉTAIT NOTHEAUX… MATIC

Durant la saison 1976-1977, le Stade rennais est en première division. Malgré la présence de Pokou, de Delamontagne et du gardien Bernard, il termine vingtième et descend en deuxième division. Dans l’équipe, un Yougoslave, né à Belgrade, est embauché pour remplacer Anafal, souffrant du mal du pays. Stjepan Matic ne jouera toutefois que deux matchs. Il sera titulaire, lors de la 13e journée de championnat contre Sochaux (2-2), le 6 novembre 1976 et le 6 février 1977 contre Valenciennes (0-2). « Matic était un excellent joueur, que pour conserver le secret, on avait annoncé comme Ivoirien et ami de Pokou », écrivait Claude Loire, dans son livre Stade rennais, fleuron du football breton. « Ce qui fut aussi un mystère pour l’intéressé, c’est d’atterrir à Rennes alors qu’il était persuadé de porter… les couleurs de Reims. Ceci explique peut-être le fait qu’il ne s’adapta pas en Bretagne. » Son bref passage n’empêcha pas les supporters rennais de trouver un bon jeu de mots avec son nom et celui d’un autre footballeur, Didier Notheaux. « C’était Notheaux… Matic », affirmaient les supporters. Didier Notheaux fut défenseur du Stade rennais et entraîneur de 1991 à 1993. Stjepan Matic joua en Allemagne, aux Pays-Bas (Sparta Rotterdam puis Telstar) et en Bolivie.

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

LE RC VANNES : EN AVANT AVEC LE RENNAIS INTERACTION

Installé à Rennes, rue de Châteaugiron, le groupe Interaction est un acteur national et désormais international du recrutement et de l’intérim. Il vient de...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser