CECI EST UN TEST 1
Actualités

CENTRE D’ENTRAÎNEMENT DU STADE RENNAIS : L’OPPOSITION S’INVITE AU CONSEIL

test2

Ce lundi, c’était jour de manif ! Au pied de la mairie de Rennes où se tenait le conseil municipal, le collectif de la Prévalaye a manifesté contre le futur projet du centre d’entraînement du Stade Rennais (ou village du football). En guise de vive protestation, une centaine de manifestants ont improvisé un match de foot, édifié un mur et installé une buvette sous les fenêtres de l’Hôtel de ville. 

Ce week-end, les esquisses architecturales publiées par la presse écrite et audio-visuelle n’ont pas calmé les esprits des opposants, bien au contraire. D’après nos infos, elles devraient être présentées le 14 mars prochain, lors d’un conseil municipal où la ville autorisera ou non la location du site de la Prévalaye par le club de football pour construire les nouveaux bâtiments réservés aux jeunes footballeurs. 

D’ores et déjà, des avis d’expulsion ont été envoyés à des jardiniers de la route de Sainte-Foy, installés à la Prévalaye. “Neuf jardiniers sont concernés par l’extension du Stade Rennais”, a confirmé Didier Chapellon, adjoint au maire chargé de la biodiversité, en début du conseil municipal. “Notre volonté est de leur proposer un autre jardin, à proximité. Certains nous ont d’ailleurs demandé de ne pas attendre pour déménager. Ils sont en contact régulier avec la direction des jardins et de la biodiversité qui a commencé des travaux cette semaine. Nous souhaitons que tout soit prêt pour début mars, afin qu’ils puissent commencer à cultiver leurs nouvelles parcelles au bon moment.”

Ces derniers mois, le projet du Stade Rennais aurait déjà beaucoup évolué pour tenir compte de l’environnement riche et singulier de la Prévalaye. “Le club avance sur son projet. Il devrait être en mesure de le présenter dans quelques semaines au comité de gestion de la Prévalaye. Ce site aura vocation à rester un espace de nature ouvert à tous et toutes. Il devra permettre des activités compatibles avec la préservation et l’augmentation de la biodiversité.”

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire