"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités

BUDGET PARTICIPATIF : MOINS DE CONTRIBUTIONS

Lancé en 2016, le budget participatif de Rennes est une expérimentation de démocratie locale directe. Il permet aux habitants de proposer des projets qu’ils souhaitent pour leur ville ou leur quartier. Mais en quatre ans, le nombre de contributions a particulièrement baissé. “Lors de la première saison, nous étions à 982 contributions, lors de la saison 2, 635, lors de la saison 3, 533 et lors de la saison 4, 460”, explique un observateur éclairé. 

Un toit pour les martinets et les chauve-souris. 

Difficile d’expliquer cette baisse significative : les uns pointent une certaine lassitude des Rennais, les autres mettent en avant le choix des projets (principalement écolos) et les derniers crient aux choix politiques. Mais pour les “pros”, la raison est toute simple. “Plus il y a de projets menés à terme, moins il y en a les saisons suivantes, cela semble tout à fait logique”, note un partisan du budget participatif. “Rien à voir avec une quelque désaffection.” 

Pour la saison 4, 14 097 votants (contre 16 370 pour la saison 3) ont retenu 41 projets (dont deux minimum par quartier). “La quatrième saison du Budget participatif a été marquée par la forte implication des porteurs de projets qui se sont beaucoup investis dans la campagne qu’ils ont menée depuis le mois de janvier pour faire connaître et défendre leur projet”, confie la municipalité rennaise. 

Contrairement aux quatre premières saisons, la saison 5 du budget participatif ne débutera pas au mois de septembre, mais sera différée de quelques mois, après les élections municipales qui se tiendront en mars 2020. Voici les projets retenus à l’échelle de la ville : un toit pour les martinets et les chauves-souris, stop au gaspillage d’eau potable, bibliothèques pour tous dans le métro, remplacer le bitume par bitume végétal, des jardins verticaux dans la  ville de Rennes, un safari grafiti à Rennes…Les projets emblématiques dans les quartiers : une passerelle végétalisée au-dessus du Canal, Clemenceau, agir ensemble pour un boulevard zen !, parc en mosaïque…. Pour en savoir sur les projets retenus, c’est ici. 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire