CECI EST UN TEST 1
Actualités Patrimoine

AVEC DESTINATION RENNES : REDÉCOUVRONS LA CITÉ UNIVERSITAIRE

test2

Rue de Fougères, les passants remarquent à peine l’ancienne résidence universitaire. Mais avec Philippe Bohuon et ses promenades organisées en partenariat avec Destination Rennes, cet ouvrage inauguré en 1935 n’a désormais plus de secret pour les Rennais un tantinet curieux. Il demeure l’œuvre la plus monumentale d’un architecte rennais, appelé Jean Gallacier (1879-1950). « Cet édifice est à rapprocher de l’habitation collective Canot de Besançon, créée à la même date par René Tournier. Il s’inspire probablement de la maison des Provinces de France d’Armand Guéritte, ouverte en juin 1933 à la cité internationale à Paris », explique Benjamin Sabatier, dans le magazine, Place Publique. 

La façade.

De style régionaliste et art déco, le bâtiment abrite 109 studettes de 12 à 17 m2 où l’on trouvait tout le confort (WC, douche et coin cuisine). Sa façade (moins spectaculaire que la cité des étudiantes) est constellée de décors en briques jaunes et de blasons de villes bretonnes (Vitré, Saint-Brieuc, Redon, Vannes, Pontivy…). Mais pour une fois (il faut bien l’admettre), l’intérieur reste plus beau que l’extérieur… Dans le hall d’entrée et les escaliers, les visiteurs tombent en pâmoison devant les mosaïques de couleurs différentes du Rennais Isidore Odorico. Impossible de les rater, ces œuvres sont partout du sol au plafond et rappellent ô combien le mosaïste a marqué la capitale bretonne. 

Des escaliers couverts de mosaïques.

Ce que l’on sait moins, c’est que Georges Maillols (autre figure rennaise) a édifié le second bâtiment de 136 chambres de 9 m2, annexe de la cité emblématique. Pour découvrir ces ouvrages, l’accès est libre. Mais un conseil : les guides de Destination Rennes ne manquent pas d’anecdotes croustillantes pour rendre votre promenade bien plus alléchante. Pour toute réservation : https://www.tourisme-rennes.com/fr/organiser-mon-sejour/patrimoine/les-visites-du-patrimoine/arret-sur-le-patrimoine-la-residence-universitaire-sevigne/. La résidence université Sévigné, 94, boulevard Sévigné, 35000 Rennes. Tarif : 4 euros. 

Des blasons bretons.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire