"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Politique

AU COUVENT DES JACOBINS : LE FESTIVAL POLITIKOS SERA-T-IL L’OBJET DE CRISPATIONS POLITICIENNES ?

Ecrit par Dragan Brkic
Il y a quelques années (en 2008), des élus et citoyens de tous bords s’étaient réunis dans le local de l’association Si on se parlait, place Saint-Anne, pour s’opposer au projet du Palais des Congrès construit sur le site historique du Couvent des Jacobins. Désormais, le Palais est construit, il brille de mille feux, comme avec l’exposition Debout qui a démontré que les Rennais ou autres visiteurs étaient intéressés par ce lieu, faisant du moins le plein pour des événements de ce type.

Mais aujourd’hui, une manifestation, le festival Politikos, prévu pour le mois de novembre, et dont le monde culturel breton a dénoncé des subventions dérangeantes (320 000 euros), concentre toutes les critiques, et surtout celles d’une population de jeunes ayant pour habitude de passer des soirées dans les bars “alternatifs” avoisinants.  Encore plus que l’argent, ce sont les invités qui dérangent. François Hollande, Manuel Valls, Jean-Yves le Drian, Mazarine Pingeot, Jean-Louis Debré, Denis Poldalydès, Daniel Cohn-Bendit, Frédéric Mitterrand, Xavier Bertrand…., ce panel du sérail politique du passé (et parfois non comme Pierre Bonte !) n’est pas vraiment du goût des jeunes fêtards et des habitants du quartier.

Un récent fait-divers vient ajouter de l’eau au moulin des mécontents.  La fermeture pour 15 jours du bar Le Papier Timbré, tenu par l’adjoint à la démocratie locale écologiste, Jean-Marie Goater, a suscité l’émotion dans les milieux alternatifs, pro-zadistes, anti-loi travail et indépendantistes rennais.”J’habite dans le quartier depuis 30 ans, et je me doutais bien que ça tournerait ainsi. Que le Papier Timbré soit fermé 15 jours est une chose. D’autres bars ont connu les mêmes fermetures et on en n’a pas fait un plat. Mais ce dont j’avais peur (un couvent réservé à une élite !) s’est finalement produit. Nous on n’a pas le droit d’aller faire la fête dans le Couvent, on peut juste acheter un ticket à 10 euros pour aller voir une expo d’art contemporain qui ne nous est pas destinée. Alors que cette nomenklatura métropolitaine a tous les droits ! “

Un architecte connaissant le quartier depuis les années 70 fait le constat d’une gentrification. “La mairie essaie de gentrifier le quartier Saint-Anne. Est-ce que les jeunes se laisseront faire, telle est la question centrale ?” Mais la situation actuelle découle surtout d’une division de la gauche rennaise, celle alternative, pro-zadiste, autonomiste, verte et rouge, et une gauche de salon, jacobine. L’une fait la fête dans la rue, comme devant et autour du Papier Timbré, l’autre fait la nouba dans les beaux salons du Couvent des Jacobins en utilisant ses prébendes. La dissension atteindra peut-être son point culminant durant le festival Politikos du 1 au 4 novembre. “Ce festival, c’est une boule puante ! Pour remplir le Palais des Congrès, les élus suscitent la création d’événement, type Forum Libération, et les subventionnent grassement ! Ils n’ont plus rien à nous dire. C’est ça qu’ils n’ont pas compris”, dit avec rage un jeune fêtard du quartier.  Alors que se passera-t-il durant ce festival ? Les services de sécurité permettront certainement à l’événement de se dérouler normalement. Mais c’est le malaise général qui laissera peut-être plus de traces qu’un habituel entartage symbolique…Pour tout savoir sur le festival. 

 La polémique : Les  riverains du Couvent des Jacobins (de l’allée de Coysevox) se plaignent du bruit généré par les camions de livraison toute la journée et surtout des fêtes bruyantes qui se produisent à l’intérieur du Palais jusque tard dans la nuit (O-F du 29/09). Beaucoup avaient été toutefois dédommagés lors de la construction du Couvent des Jacobins…

Les Assises de la Citoyenneté avaient été en septembre dernier mouvementées. Voir notre article : https://www.rennes-infos-autrement.fr/couvent-des-jacobins-lhabit-fera-t-il-le-moine/

 

A propos de l'auteur

Dragan Brkic

Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

Commentez

Laisser un commentaire