"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Patrimoine

LE QUARTIER COLOMBIER : UNE VALORISATION EN ÉTUDE

En périphérie rennaise, les centres commerciaux Alma et Géant valorisent leur site périodiquement et régulièrement. Dans les années à venir, le premier envisagerait de s’agrandir. Le second vient d’achever sa rénovation. En revanche quid des centres commerciaux du centre ! La métropole ne resterait toutefois pas les bras ballants. Elle a commandé il y a déjà quelques temps une étude de développement urbain et commercial pour le secteur du Colombier à son architecte, Vincent Cornu et ses assistants, Pierre Farret et Delphine Delmol.

Rien n’est encore concret ! Mais sur le site du cabinet d’architecte, des esquisses envisageraient d’ores et déjà la densification du site Colombier. Elles prévoiraient l’extension du centre commercial, la couverture de la Place du Colombier, la démolition et reconstruction de l’Îlot Mercure, la construction d’une tour de 90m et de trois tours de 50m. “Nous sommes toujours en étude,” reconnait un proche du dossier.

D’après nos infos, les gestionnaires du Centre Colombia verraient d’un bon oeil ce projet, en revanche ceux des Trois Soleils, dont la façade est vieillotte et le sous-sol inexploité, seraient moins réceptifs. “C’est dommage”, confie-t-on. “Mais ils sont plusieurs propriétaires et c’est donc difficile de les mettre tous autour de la table.”

“Le but serait d’ouvrir le quartier Colombier vers le nouveau quartier EuroRennes.”

Ces études (toujours dans les tuyaux) font écho aux ambitions au Plan local d’urbanisme 2030 de la métropole. “Au sud, expliquent les concepteurs du PLU, le centre-ville se renouvellera autour de l’ensemble commercial du Colombier et des Trois Soleils. Il s’ouvrira, d’un côté, sur la nouvelle station de métro Puits Mauger et la rue Tronjolly et, de l’autre, sur la place Charles de Gaulle et le quartier EuroRennes, qui fera la jonction entre l’avenue Janvier et un parvis sud animé par le cinéma L’Arvor.”

Proches du centre historique, de nouvelles intensités urbaines définiront les “jalons d’un centre-ville qui se dépliera progressivement sur ses quatre points cardinaux: de l’Hôtel-Dieu au nord à la nouvelle gare au sud, de l’Octroi à l’ouest à la plage de Baud à l’est, en passant par les bords de Vilaine et de l’Ille, la confluence, les portes Mordelaises, les quais et les bords de rivières, le Thabor et le parc Oberthur… Ces nouveaux lieux qui émergeront à l’horizon 2020, s’intensifieront encore à l’horizon 2030.”

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire