11.4 C
Rennes
dimanche 19 mai 2024
AccueilActualitésAFFAIRE DU PRÉNOM BRETON : LE PROCUREUR VA FAIRE UNE NOUVELLE ANALYSE

AFFAIRE DU PRÉNOM BRETON : LE PROCUREUR VA FAIRE UNE NOUVELLE ANALYSE

Né le 21 août 2017 Rennes, Derchen pourra-t-il s’appeler Derc’hen comme ses parents le souhaitaient. Fin août, la mairie, au regard de l’avis par le parquet du Tribunal de Grande Instance de Rennes avait refusé d’enregistrer la proposition parentale. Elle acceptait toutefois de délivrer le 30 août l’acte de naissance suivant l’orthographe suivante : derchen. 

« Ce refus résulte d’une application exacte d’une circulaire du 23 juillet 2014 qui liste de manière exhaustive les signes pouvant être utilisés pour le choix d’un prénom. Or l’apostrophe n’en fait pas partie », justifie le procureur général près de la cour d’appel de Rennes, Nicolas Jacquet, dans un communiqué de presse publié sur les réseaux sociaux.

« Pourtant, reconnait le procureur général, certains noms ou prénoms patronymiques, comportant une telle apostrophe, sont enregistrés à l’état-civil. » Au regard de l’existence de ces pratiques,  le parquet général va procéder de manière précise et détaillée à un « nouvel examen de cette situation juridique en lien avec l’administration centrale. En fonction des conclusions auxquelles aboutira un travail d’analyses, le parquet général et le parquet prendront les décisions nécessaires. »  Lire notre précédent article : https://www.rennes-infos-autrement.fr/derchen1-les-autorites-nen-veulent-pas/

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

LE FIEF : UN BAR DE COPAINS

Place du Champ-Jacquet, Guirec Foucault n’est pas un inconnu. Jusqu’à récemment, il tenait Le Bon Moment. Aujourd’hui, il inaugure Le Fief. « En deux ans...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser