"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Politique

MUNICIPALES : QUI IRA ?

Ecrit par Dragan Brkic

À un an des élections municipales, point sur les candidats déjà déclarés et sur les potentiels prétendants au scrutin rennais qui s’annonce déjà beaucoup plus serré que d’habitude…Dans une ville où règnent depuis plus de 40 ans les socialistes, beaucoup de choses se sont passées depuis 2014 et pourraient changer la donne. 

Qui mènera la danse aux prochaines élections municipales ? 

Nationalement, le passage de François Hollande à la Présidence de la République a achevé un parti socialiste qui agonisait depuis de nombreuses années. Emmanuel Macron est sorti du chapeau gouvernemental hollandais, et comme par magie, s’est retrouvé à la plus haute fonction. Localement, quelques élus socialistes rennais ont choisi de “collaborer” avec le nouveau parti dominant d’En marche alors que d’autres membres de la majorité, choisissaient de soutenir Benoît Hamon à la primaire socialiste et la dégringolade du PS. 

                                           Le trouble-fête : Franck Darcel

À l’heure actuelle, une seule candidature est annoncée, celle de la porte-parole nationale de la LREM, Carole Gandon. Son programme est fondé sur un audit effectué par ses militants. Sera-ce pour autant suffisant pour convaincre l’électorat rennais sociologiquement bien éloigné de la LREM ? En cas de bon score au premier tour, on voit mal comment elle pourrait se passer au second tour des voix de la droite républicaine, voire d’une petite partie des socialistes rennais…

À droite, on cache un peu son jeu pour abattre ses cartes au bon moment, ni trop vite ni trop tard. Bertand Plouvier (1), des Républicains, dit d’abord regarder le projet pour se décider ensuite. En fait, il hésite. Il pourrait même renoncer car Pierre Breteau, le chef de file de la droite métropolitaine est sur les rangs. Reste à savoir si le maire de Saint-Grégoire est rennais-compatible. Le milieu favorisé de Saint-Grégoire ne correspond pas forcément à la sociologie diverse rennaise et aux défis à relever…

                                          Quid des alliances ? 

Les Socialistes rennais, quant à eux,  se sont alliés aux dernières municipales avec les verts d’Europe écologie. Et cette alliance semble perdurer sous le flambeau des décisions prises pour lutter contre le réchauffement climatique et pour améliorer le quotidien des Rennais vis-à-vis de la qualité de l’air et de la nourriture bio. 

Pour le moment, on reste toutefois dans le flou quant à la future candidature de la sortante Nathalie Appéré. Des bruits de couloir courent : soit elle se représente seule, sans les verts, soit elle part au sein la coalition traditionnelle. À moins qu’elle ne se décide à laisser sa place à Emmanuel Couët, le “Macron” rennais empli d’ambition politique. Et qui sait, peut-être qu’un troisième larron apparaîtra… Pourquoi pas Marc Hervé…le fils de l’emblématique maire de Rennes.

                                       Une liste “gilets jaunes” ?

Comme souvent, il y aura probablement une liste régionaliste avec un candidat à la fois médiatique et charismatique : Frank Darcel. Le guitariste de Marquis de Sade, l’écrivain, l’homme implanté en Bretagne mais aussi dans la cité rennaise qu’il n’a presque jamais abandonnée, pourrait créer une surprise dans ce contexte d’instabilité politique et électorale. Il faudra attendre septembre prochain pour voir les prochaines candidatures à cette élection municipale.

Pour les autres listes, il s’agira de savoir si le mouvement Europe Ecologie Les Verts partira seul ou en alliance avec ce qui restera du PS… Il s’agira également de savoir si le RN et France Insoumise-Parti de Gauche présenteront chacun une liste pour essayer de jouer les trouble-fêtes en profitant de l’élan des gilets jaunes. “Toutes les dernières élections à travers le monde ont vu des candidats non conventionnels remporter des scrutins nationaux ou locaux”, ajoute un observateur éclairé. “Une liste gilets jaunes pourrait réellement obtenir plus de 10 % et ainsi se maintenir au second tour… Mais Rennes est une ville si particulière…”

(1) A droite, les seconds couteaux Amélie Dhalluin et Gurval Guiguen pourraient jouer un rôle. Lequel ? 

 

A propos de l'auteur

Dragan Brkic

Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

1 Commentaire

  • La France Insoumise, NPA, LO tous ces partis vous les oubliés sciemment ? De plus, il ne pourra jamais y avoir une liste des Gilets Jaunes… Il suffit pour cela d’écouter leurs revendications !

Laisser un commentaire