"
Actualités Stade Rennais

PIERRE MÉNÈS : “JE SUIS FATIGUÉ PAR CE CLUB !”

Jeremy Goujon
Ecrit par Jeremy Goujon

« Les Bretons n’étaient déjà pas capables de marquer des buts quand il y avait Sarr, mais alors sans lui… » Sur son blog, Pierre Ménès s’est déjà exprimé à propos de la désolante sortie du Stade Rennais face à Caen (0-1). Joint cette semaine par téléphone, le chroniqueur de Canal+ approfondit sa pensée sur les Rouge et Noir pour Rennes Infos Autrement.

Pierre, que dire de plus après cette nouvelle défaite du SRFC ?
(Soupir) Je suis fatigué… Je suis fatigué par ce club, parce que j’ai l’impression que toutes les saisons, c’est la même. J’enrage de voir le Stade Rennais stagner comme ça, saison après saison… Il y a eu un semblant d’ambition cette année [au niveau du mercato], sauf que finalement, l’argent dépensé a été largement compensé par le bonus touché sur le transfert d’Ousmane Dembélé au FC Barcelone.

Lequel a permis, notamment, l’achat d’Ismaïla Sarr pour 17 millions d’euros, mais voilà l’ancien Messin indisponible pour trois mois…

Il s’est blessé, c’est évidemment la faute à pas de chance, mais malgré tout, les résultats n’étaient quand même pas bien meilleurs avec lui, que sans lui. Je ne sais plus quoi dire sur cette équipe… Quand on voit ce qu’ils sont capables de faire à Marseille ou à Saint-Étienne, et qu’ils ne sont pas capables de gagner un match à la maison – surtout contre Caen et Dijon – c’est accablant ! Il y a un manque de caractère qui perdure saison après saison. C’est un club et une ville où il fait bon vivre, c’est agréable, il n’y a pas de pression… Quand les joueurs sont incapables de se prendre en charge, il y a un laisser-aller.

C’est effectivement la même rengaine, malgré les changements d’hommes. Tout le monde ou presque adhérait au retour de Christian Gourcuff, aujourd’hui les supporters réclament sa démission…

(Il coupe) Mais qu’est-ce qu’on lui donne comme outils, à Gourcuff ? L’année dernière, il a fait ce qu’il a pu avec une équipe pathétique. Cette saison, il y a Sarr, Faitout Maouassa, qui a du mal à s’acclimater, et puis le gardien [Tomáš Koubek], pour lequel j’attends encore avant de me faire un avis… même si pour l’instant, il ne m’a pas l’air meilleur que Benoît Costil ! Maintenant, c’est sûr que les résultats de Gourcuff ne sont pas bons, mais quel est son degré de responsabilité par rapport à celle des dirigeants ?

Le président René Ruello y est donc également pour quelque chose ?
Ruello ne fait pas avec ses sous. Le principal responsable, c’est le propriétaire [la famille Pinault], et ça fait des années que je le dis. Je vais répéter une chose : avoir une équipe de foot, c’est avoir une danseuse, et ce n’est pas pour lui mettre des sabots. Rennes pourrait tout à fait avoir la politique de l’AS Monaco, c’est-à-dire acheter des jeunes assez cher, les former puis les vendre. Là, c’est quoi leur vraie politique ? On dit que Rennes possède un bon centre de formation, mais ils jouent quand, les joueurs dudit centre ?
Combien y a-t-il d’échecs et de ventes pour un Joris Gnagnon ?

Quelle est la solution, du coup ? Le départ de Christian Gourcuff ?
Non ! La solution, c’est que le Stade Rennais se décide enfin à faire un recrutement digne de ce nom. Ce qui s’est passé à l’intersaison, ce n’est pas suffisant. Ce n’est quand même pas sorcier de s’assurer les cinq-six premières places et d’être européen, pour un club qui appartient à un mec plus riche que Dmitri Rybolovlev [l’actionnaire majoritaire de Monaco] !

Il y a aussi des choses à dire sur le plan tactique, entre l’entêtement de Gourcuff pour son 4-4-2 ou le fait qu’un Morgan Amalfitano soit toujours aligné malgré son faible niveau actuel, par exemple…
De toute façon, l’absence d’avant-centre et la blessure de Sarr t’obligent à bricoler au niveau offensif. Mais que la blessure d’un seul joueur t’oblige à bricoler à ce point-là au bout de huit journées, ce n’est pas possible… Le fait que le club n’ait pas été foutu d’acheter un avant-centre, c’est un énorme problème ! Car même si tu joues avec Sarr en pointe, il ne va pas te marquer 15 buts…

Vous attendez-vous à des changements au sein du club en cette trêve internationale ?
Je ne sais pas, ça fait un petit moment que je n’ai pas parlé à René [Ruello]. Je sais qu’il est très attaché à Christian [Gourcuff], donc on va voir ce que ça va donner. Mais tout ça rend triste, parce que c’est très lassant.

Vous comprenez le silence radio de René Ruello ?
C’est son style, ce n’est pas un bavard. Par contre, quand il pète un câble, ça fait du bruit (sic). Je crois qu’il devrait parler, pour prendre des décisions et défendre son entraîneur.

Rennes peut-il encore « performer », cette saison ?

Non, cette année, c’est déjà cuit. Déjà, il va falloir retrouver assez rapidement une place un peu plus digne au classement, et puis essayer de jouer au foot, de donner un peu de plaisir aux gens, qui n’en ont pas beaucoup depuis un moment, et regagner la confiance du public. Parler de maintien ? On n’en est pas là quand même, mais il va falloir commencer à gagner des matchs à la maison<. 
Propos recueillis par Jeremy Goujon

A propos de l'auteur

Jeremy Goujon

Jeremy Goujon

Laisser un commentaire