8.6 C
Rennes
dimanche 19 mai 2024
AccueilActualitésViolences conjugales. Six mois ferme pour le quinquagénaire récidiviste

Violences conjugales. Six mois ferme pour le quinquagénaire récidiviste

Un homme de 56 ans, chauffeur de bus à Rennes, a été condamné en comparution immédiate par le tribunal correctionnel à un an de prison dont six mois avec sursis. Avec plus de 2g d’alcool dans le sang, il avait frappé sa compagne et violenté son beau-fils.

Les faits remontent au jeudi 16 février au soir, quand l’homme rentre au domicile conjugal en état d’ivresse. Ce comportement a fortement déplu à cette dernière et une violente dispute s’est engagée. Le chauffeur de bus, en repos ce jour-là, a passé la journée à boire des bières. Il reconnaît avoir tiré les cheveux de sa compagne et poussé fortement le fils de cette dernière, âgé de 14 ans. C’est d’ailleurs l’adolescent qui a appelé la police pour qu’elle intervienne.

A la barre, l’homme reconnait les faits, mais ne parvient cependant pas à expliquer son comportement. Il insiste sur les excuses qu’il adresse aux deux victimes, qui ne se sont pas portées partie civile.

Cependant, la police est déjà intervenue à deux reprises pour des faits similaires en décembre 2021 et mars 2022, sans qu’il y ait de poursuites judiciaires. L’homme avait également été condamné en décembre 2020 pour des violences conjugales. Il avait scrupuleusement observé son suivi judiciaire et consulté une psychologue. Un suivi qu’il souhaite reprendre pour éviter ses rechutes.  L’homme est décrit par sa compagne comme étant quelqu’un de « gentil », qui ne boit que «ponctuellement » mais qui a « l’alcool méchant ».

La procureure constate toutefois que ce suivi n’a pas suffi « à faire cesser les infractions » et réclame une peine d’emprisonnement ferme, sous bracelet électronique. L’homme sera finalement convoqué ultérieurement pas un juge d’application des peines qui étudiera les modalités d’exécution des 6 mois de prison ferme.

(Rédaction avec Tiphaine Le Grand)

// Dernières nouvelles publiées

LE FIEF : UN BAR DE COPAINS

Place du Champ-Jacquet, Guirec Foucault n’est pas un inconnu. Jusqu’à récemment, il tenait Le Bon Moment. Aujourd’hui, il inaugure Le Fief. « En deux ans...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser