"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Faits divers

VILLEJEAN : LA COUPE EST-ELLE PLEINE ?

Ecrit par Dragan Brkic

Un fait-divers s’étant déroulé à Villejean remet sur le grill la politique urbaine de la Ville de Rennes. Une bagarre a éclaté sur la dalle Kennedy ce lundi après-midi, vers 17 h, devant des passants apeurés. Un mineur de 16 ans a été poignardé au visage et un homme de 42 ans a été tabassé dans cette rixe. Alertés, les pompiers n’ont pas pu intervenir  pour secourir les blessés en raison d’un attroupement. Il a fallu attendre l’arrivée de la police pour que le calme revienne.

Cette violence urbaine pourrait paraître anecdotique tant le quartier de Villejean s’est dégradé depuis quelques années. Pourtant cette zone urbaine bénéficie avec les quartiers du Blosne et de Maurepas d’une enveloppe de 500 millions d’euros au titre du programme de renouvellement urbain. Mais les habitants n’ont pas vraiment l’air de ressentir des effets sur leur cadre de vie. “L’intervention publique qui se limite à un urbanisme grisâtre fait de béton et de replâtrage de l’existant connaît ici ses limites”, commente David, un habitant du quartier. Cela fait des années que le quartier se dégrade. C’est même pire avec la rénovation de la dalle. Depuis, des traîne-savates y passent leurs journées, affalés sur le mobilier urbain en ne laissant pas la place aux gens normaux qui veulent vivre paisiblement.”

“Moi, j’ai quitté le quartier il y a quelques années car j’ai pressenti ce qui allait se passer. D’un côté, la présence de ces bandes qui veulent nous faire peur, et d’autre côté des colocations étudiantes qui ne nous laissent pas vivre tranquillement. Et avec comme arbitre des flics invisibles, surtout ceux de la police municipale”, raconte François. Au regard de la situation qui ne cesse d’empirer, les habitants du quartier ont le choix entre se taire en prenant leur mal en patience ou partir. “Ils sont en droit de se demander si la mairie, en dehors de l’aide à la rénovation urbaine, a réellement pris conscience de cette réalité ? Cela ne sert à rien de faire des projets d’aménagement, comme Rennes 2030, si l’on n’a pas réagi auparavant devant les incivilités et la délinquance. Moi, ça m’a fait fuir vers la campagne. Et je pense que je ne serai pas le seul à l’avenir”, résume François.  Une enquête de police a été ouverte pour connaître les motifs de cette bagarre.

 

A propos de l'auteur

Dragan Brkic

Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

Laisser un commentaire