CECI EST UN TEST 1
Actualités

UNE RONDE CONTRE LES AVIONS

test2

Depuis le 24 mars 2022, une grande expérimentation est menée pour changer les trajectoires de décollage des avions de l’aéroport Saint-Jacques. Depuis ces quelques mois, des habitants de Vern-sur-Seiche vivent selon eux l’enfer. Encore une fois, ce samedi 17 septembre, ils ont manifesté leur colère devant la préfecture de Rennes. « Nous sommes toujours motivés tant que le préfet, le ministre des Transports, Rennes Métropole ne prendront pas en compte nos revendications », ont expliqué les manifestants. « Nous ne voulons pas d’avions au-dessus de notre commune ni de passage au-dessus du site Seveso. La décision de la direction générale de l’aviation civile doit être revue. » 

Des nuisances sonores

Durant la manifestation, le maire de Vern-sur-Seiche, Stéphane Labbé et trois représentants du Collectif vernois ont été reçus par le premier secrétaire adjoint de la préfecture. Après cette réunion, l’autorité préfectorale a rédigé un communiqué. « Cette expérimentation vise à améliorer la situation actuelle, en réduisant fortement le nombre total de riverains exposés aux nuisances sonores. L’utilisation du couloir non urbanisé situé entre les communes de Noyal-Châtillon-sur-Seiche et de Vern-sur-Seiche doit permettre de limiter de deux tiers le nombre d’habitants impactés, » a expliqué le préfet.

En ce jour de manifestation, la préfecture assure prendre en compte les réactions des résidants de Vern-sur-Seiche et de l’équipe municipale. « Afin de comprendre les nuisances sonores, une analyse des trajectoires a été effectuée et des échanges techniques ont eu lieu avec les compagnies aériennes. » Depuis le 18 juillet, des consignes auraient été données aux pilotes. « Nous avons demandé une réduction des vitesses de décollage. Le tout devrait faciliter la rotation des appareils et éviter ainsi des dérives de survol de la commune de Vern-sur-Seiche. »

Lors d’un entretien en préfecture, le 20 juillet dernier, le maire a été informé des nouvelles mesures selon la préfecture. « En moins de 3 mois, les services de l’État ont reçu à trois reprises des élus de Vern-sur-Seiche.» L’analyse des résultats de l’expérimentation, réalisée par un laboratoire spécialisé de l’aviation civile, sera quant à elle présentée à la commission consultative de l’environnement de l’aéroport le 16 novembre prochain. Son bilan sera débattu à cette occasion en présence des maires . « Dans ce contexte, le préfet d’Ille-et-Vilaine déplore la manifestation non déclarée ce 17 septembre 2022 (1), et l’obstruction au déménagement de nos services. » D’autres rassemblements pourraient être prévus. 

(1) La préfecture était informée et le rendez-vous avec le premier secrétaire adjoint programmé, assure le collectif.

Infos + : Lors de l’audience accordée le 17 septembre aux élus de Vern-sur-Seiche, la préfecture leur a promis d’échanger avec la direction générale de l’aviation civile et celle des territoires et de la mer, le 28 septembre prochain. Les données d’une nouvelle analyse des trajectoires devraient être consolidées avec les compagnies aériennes.

 

 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire