16 C
Rennes
dimanche 26 mai 2024
AccueilActualitésUNE NOUVELLE GRILLE TARIFAIRE SCOLAIRE : CHACUN PAIE-T-IL EN FONCTION DE SES MOYENS ? 

UNE NOUVELLE GRILLE TARIFAIRE SCOLAIRE : CHACUN PAIE-T-IL EN FONCTION DE SES MOYENS ? 

La ville de Rennes a adopté lundi 18 septembre 2023 la révision de la tarification des activités périscolaires et extrascolaires proposées dans les écoles publiques. Cette refonte concerne les accueils du matin et du soir, la cantine et l’accueil du midi, les centres de loisirs (les mercredis après-midi et pendant les vacances). Plus juste et plus solidaire, elle permettra aux familles les plus modestes de voir le montant de leurs factures baisser dès janvier 2024.

Chacun paie en fonction de ses moyens », explique Matthieu Theurier. « Notre tarification est individualisée et progressive. » 

La stratégie de la ville de Rennes se caractérise par la recherche d’une contribution juste, solidaire et équitable. « Le système actuel, inchangé depuis 2011, montrait des limites. Complexe et fondé sur une grille tarifaire composée de treize tranches, il induisait des effets de seuil importants qui ne reflétaient pas toujours la réalité économique des foyers. La nouvelle évaluation prend en compte de façon individualisée les moyens et la composition des familles. En étant plus en phase avec la réalité économique des foyers, elle s’affirme encore plus équitable.

La mise en application sera effective à compter du 8 janvier 2024. Là où s’appliquait un forfait unique, cinq forfaits, pour cinq prestations, sont désormais différenciés (1). « À chaque famille, et pour chaque prestation, correspond dorénavant un tarif spécifique, strictement proportionnel aux revenus.  Chaque famille contribue selon ses besoins et ses moyens. » Dès la rentrée 2023, les familles ont été prévenues des intentions de la Ville. Des informations détaillées seront mises en ligne sur leur espace (extranet des parents d’élèves dès le 19 septembre 2023) puis expliquées lors de rencontres organisées dans les écoles à la faveur de la rentrée scolaire.

C’est un système plus juste et plus lisible pour l’ensemble des Rennais », assure Ludovic Brossard. « Pour le tarif plancher de la cantine, ce sera 0, 30 d’euros au lieu d’un 1, 03 euros. »

En octobre 2023, une campagne de communication commencera dans les écoles et une présentation du nouveau dispositif sera jointe à la facture du mois de décembre. Dans les centres de loisirs, les informations seront  expliquées pendant les vacances d’octobre, au cours de permanences. Les établissements d’enseignement privés, puisque certains enfants qui y sont scolarisés fréquentent les centres de loisirs, seront également prévenus.

La réaction ne s’est pas fait attendre du côté de l’opposition. « Nous avons lu attentivement ce nouveau règlement de tarification », indique Laureline du Plessis-d’Argentré (Révéler Rennes). « Nous avons procédé à de nombreuses simulations, dont les résultats nous étonnent, notamment l’augmentation abrupte du prix du repas pour une partie significative des parents. Probablement 18 % d’entre eux, comme évoqué en commission, ce qui n’est pas rien… D’après nos calculs, il faudra payer 6,90 € le repas par enfant et par jour à partir d’un coefficient familial égal ou supérieur à 1731 €. »

Pour elle, pas de doute, les classes moyennes seront les premières touchées. « Nous avons souvent rappelé ici le phénomène de relégation de ces catégories en périphérie de la métropole du fait de la flambée des coûts du logement libre. Encore une fois, vous enfoncez le clou en leur demandant de payer la cantine encore plus cher. Ce sera aussi onéreux que pour celles et ceux qui disposent réellement de revenus élevés… Nous ne croyons pas que la “justice sociale” soit là. Nous pensons qu’il s’agit de revoir ce règlement. Il faut introduire une règle de calcul qui limite le coût pour les familles ayant plus de deux enfants scolarisés et en mettant en place des forfaits, comme dans de nombreuses villes, pour les accueils du matin et du soir. Nous nous abstiendrons donc sur cette délibération. »

Conseiller municipal, Ludovic Brossard justifie le choix politique. « Nous voulons mettre à contribution celles et ceux qui ont les moyens et ont accompagné ceux et celles qui ne l’ont pas. En établissant une telle politique, nous garantissons le vivre ensemble. » Réponse semblable chez Mathieu Theurier au nom de la justice sociale. « Nous n’avons pas augmenté nos tarifs depuis dix ans. Ces évolutions sont inévitables et nécessaires. » Pour celles et ceux qui souhaitent connaître le montant des futures prestations, un simulateur sera disponible en ligne dès le 19 septembre 2023. Le Service tarifs enfance école loisirs (STEEL) se tient à la disposition des familles par téléphone, au 02 23 62 15 52, du 8 h 30 à 17 h, en continu (de 13 h 30 à 17 h le jeudi).

 

(1) l’accueil du matin ; le repas servi en restaurant scolaire (cantine) ; l’accueil du soir avec études et ateliers ; la demi-journée en centre de loisirs le mercredi après-midi et son repas ; la journée en centre de loisirs pendant les vacances scolaires, repas compris)

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

INCENDIE DANS LE QUARTIER DE VILLEJEAN

Le dimanche 26 mai 2024, en fin de journée, un incendie s’est déclaré dans un immeuble de quatre étages situé square du Nivernais, dans...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser