1.9 C
Rennes
lundi 22 avril 2024
AccueilActualitésUNE ENQUÊTE DU PARQUET POUR DÉGRADATIONS GRAVES SUR LA VOIE PUBLIQUE 

UNE ENQUÊTE DU PARQUET POUR DÉGRADATIONS GRAVES SUR LA VOIE PUBLIQUE 

Dans la soirée du dimanche 10 avril, à Rennes, dans le centre-ville, la manifestation « anti-droite et anti-fachos » a entraîné d’innombrables dégradations sur les commerces et les vitrines de nombreux établissements. Place Hoche, le hall d’une banque a été entièrement dévasté. Juste en face, un mobilier urbain a fait l’objet d’un grand feu. Place Sainte-Anne, des manifestants ont tagué le manège, le couvent des Jacobins et de multiples murs. Rue de Penhoët, l’annexe du commissariat a été attaquée par des jeunes. Enfin, place du Calvaire, le café-bar, Le Royal, a subi les assauts des opposants. Ses vitres ont été brisées. Ce lundi, le parquet de Rennes a ouvert une enquête pour « dégradations graves portant sur des biens d’intérêt public et biens privés lors de manifestation sur la voie publique ». Les auteurs risquent des peines allant jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende. Ils sont activement recherchés par la police. Pour en savoir plus

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

VOL AU COMITÉ DE QUARTIER DE CLEUNAY

Il y a une semaine, ce 20 avril, un vol a eu lieu à Cleunay, au beau milieu de nouveau centre urbain aménagé par...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser