6.2 C
Rennes
jeudi 13 juin 2024
AccueilActualitésTOUT UN SYMBOLE : DES ARBRES POUSSENT SUR L'EX-PRISON DE RENNES

TOUT UN SYMBOLE : DES ARBRES POUSSENT SUR L’EX-PRISON DE RENNES

Au-dessus de la porte en fer de l’ancienne prison Jacques Cartier, dans le quartier Sacrés-Cœurs, des arbres poussent depuis quelques mois. Comme un symbole…la nature reprend sa liberté, ses droits. Comme un symbole, elle redonne une âme humaine à ces lieux tristes. Comme un symbole, elle montre aussi ô combien l’endroit pourtant historique et patrimonial est depuis quelques temps laissée à l’abandon… Mais que l’on se rassure, notre municipalité rennaise a promis de faire de l’établissement pénitentiaire un lieu culturel. « Si je suis élue, la Ville de Rennes fera l’acquisition de l’ancienne prison Jacques-Cartier », avait expliqué l’actuelle maire, Nathalie Appéré dans sa lettre aux Rennais, lors de la dernière campagne municipale. « Je m’engage à transformer notre ancienne prison en un lieu culturel et populaire ouvert. Cette rénovation se fera par tranches, dans une démarche citoyenne et participative inspirée de celle qui a tant réussi pour l’hôtel Pasteur. » Deux autres bâtiments emblématiques sont aujourd’hui toujours vides et en vente : l’ancien mess des officiers de la rue Saint-Melaine et l’ancien rectorat de Saint-Melaine. Pour en savoir plus sur l’ex-prison Jacques Cartier.

Pensée du jour : souhaitons que l’arbre ne pousse pas trop vite, car si celui-ci devient trop grand, la municipalité pourrait rencontrer quelques tracas avec les écologistes…en cas d’abattage. 

 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

J’AI COURU COMME DANS UN RÊVE AU THÉÂTRE DU VIEUX SAINT-ÉTIENNE

Le samedi 15 juin 2024, au Vieux Saint-Étienne, la pièce J’ai couru comme dans un rêve, produite par la Compagnie Les Sans Cou, promet...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser